manif algérienne à Paris

(L'explication de la photo est à la fin de l'article et n'a rien à voir avec le sujet...)

Un appel a été initié par Madjid Messaoudene (élu de Saint-Denis), la Plateforme L.e.s. Musulmans; Le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA); le Comité Adama; le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF); l’Union communiste libertaire (UCL); l’Union nationale des étudiants de France (Unef), Taha Bouhafs (journaliste).

Jusque là pas de surprises : on y retrouve une union classique entre des personnes qui se veulent à l’extrême-gauche (NPA) et d’autres qui sont des défenseurs de l’islamisme politique (CCIF)

Pour comprendre (mais qui veut comprendre ?) s’il vous plaît, allez voir qui est Madjid Messaoudene :

https://www.saintdenismaville.com/la-honte-pour-saint-denis-les-tweets-de-madjid-messaoudene/

La surprise est venue du fait que les signataires en soutien à cet appel sont venus de tous les bords où enfin PCF, Génération.s et LFI font une belle union sacrée. Un pas inimaginable hier encore vient d’être franchi dans la folie politique.

Rappel de la nature du débat :

D’un côté nous apprenons que « les musulmans » en France sont des victimes du racisme. Voici qu’on invente ainsi une catégorie sociale qui n’existe pas, quand on se souvient des luttes internes fratricides, encore aujourd’hui, au sein même de cette religion. Oui, il existe un racisme contre les arabes que je connais parfaitement, arabes dont certains ne cachent pas leur haine des juifs. A Montauban nous avons eu de « la chance » : Mohamed Merah a tué aussi bien un musulman que des juifs !

De l'autre Macron, la droite et le FN qui comme toujours divisent la société pour en masquer le coeur.

Sauf qu'à entrer dans ce face à face on le renforce. Le fasciste que je suis aux yeux de certains propose une manifestation  nationale à faire contre l’islam politique et qui rassemblerait enfin le peuple de toutes les religions. Je suis un fasciste car ainsi je fais le jeu du FN puisqu’en dénonçant l’islam politique je dénonce… les musulmans, des musulmans pourtant victimes dans leur grande majorité… de l’islam politique.

Alors on me sort le bon vieux argument : le prétexte du foulard (la question est plus large) sert à masquer les luttes sociales.

J’ai vécu cette époque au sein du PCF où ce parti refusait de lutter aux côtés des personnes revendiquant le droit à l’IVG car c’était là un prétexte pour masquer l’essentiel, les luttes sociales.

En 1905 Jaurès a été plus malin : il savait que le combat laïque des Radicaux c’était pour faire reculer son combat majeur pour le droit à la retraite, mais il y a participé car en même temps il savait que c’était une revendication sociale !

Bref, tout le monde se renvoie à la figure qu’il fait le jeu du FN et le FN regarde tranquillement la caravane passer : lui qui n’a jamais défendu la laïcité et qui peut s’en servir de drapeau, vu qu’il a été abandonné par les porteurs historiques de ce drapeau ! (il a été reconnu que tout reprise du mot islamophobie était un coup de poignard dans le dos de la laïcité) Qui va enfin conduire la lutte contre le FN en démontrant (ce n’est pas difficile) qu’il ne défend pas la laïcité mais qu’il s’en sert ?

Mais bon, gloire à ceux qui se mettent derrière Madjid Messaoudene. J-P Damaggio

P.S. Un journal algérien vient d’indiquer que le 3 novembre à PARIS 50 000 algériens (selon la police) ont manifesté à PARIS mais je n’ai rien vu dans les médias français. C’est vrai, ils  n’ont rien cassé ! Accédez à l'article en cliquant sur le lien 50 000 algériens !