pena ruiz

Fin août le chercheur sur la laïcité Peña-Ruiz a été invité à l’université d’été de LFI. Il n’a rien dit d’original mais une phrase tronquée a donné lieu à injures de quelques personnes de LFI. Sur Marianne Hadrien Mathoux grand connaisseur de la vie de LFI a publié un compte-rendu que je n’avais pas repris mais qui prend tout son sens aujourd’hui. On y retrouve des noms au cœur de l’appel contre l’islamophobie.

article_sur_Pena_Ruiz

1 Madjid Messaoudène : « Quant au conseiller municipal de Saint-Denis Madjid Messaoudène, membre du groupe REVE-Insoumis, il a jugé qu’inviter Peña-Ruiz était « une faute politique », et a appelé à convier de « vrais spécialistes » de la laïcité aux AmFis… »

2 Comité Adama : « Mais plusieurs identitaires gravitent toujours autour de LFI : nous avons ainsi aperçu au cours de ces AmFis Youcef Brakni, ancien membre du PIR, aujourd’hui porte-parole du Comité Vérité Pour Adama et tenant d’un discours racialiste. »

3 Taha Bouhafs : « Il était accompagné de Taha Bouhafs, journaliste et ancien candidat aux législatives pour LFI dans l’Isère en 2017. Ce dernier, qui s’illustre régulièrement par des propos agressifs envers les « Blancs », était invité par les Insoumis à animer un atelier aux côtés du député Eric Coquerel.»

Suite à cette opération des amis des islamistes il est apparu que la très grande majorité des présents sont restés du côté de Peña-Ruiz. Et voilà qu’à présent ils viennent d’imposer leur stratégie chez les leaders de LFI !

C’est incroyable ! J-P Damaggio

P.S. Je me dois de noter que sur ce point le PS est resté clair, et le PCF aussi, à part Ian Brossat et quelques autres élus de base.