sanchez iglesias

Les résultats des élections espagnoles font que le climat a changé.

Le PSOE n’a plus d’alternative en regardant du côté de Ciudadanos puisque ce parti s’est effondré.

Podemos n’a plus d’alternative puisqu’il cumule les reculs.

résultats espagne

Des élus Basques et Catalans n’ont plus d’alternative sous peine d’aller vers une droite toujours plus à droite.

Donc Iglesias et Sanchez ont conclu un accord. Il reste à faire fonctionner la machine à calcul.

Total à gauche :

PSOE 120 + Unidad Podemos 35 + Mas Pais 3 = 158

Appuis d’élus basques et catalans : ERC 13 + PNV 7 et ça suffit pour être majoritaire.

Mais ERC de Catalogne aura besoin d’une contrepartie soit pour le soutien soit pour l’abstention pour ne pas apparaître comme des traîtres vis-à-vis des autres partis catalanistes.

A suivre. J-P Damaggio

Où sont les élus de Vox ? Quelques exemples :

Andalousie (entre parenthèse le nombre de députés)

Cadix : PSOE 31% (3) ; Vox 21,6% (2); PP : 18,3% (2).

Malaga : PSOE : 30,2% (4) ; PP 21,8% (3) ; Vox 21,7% (2)

Granada : PSOE 33,5% (3) ; PP 21,9% (2) ; Vox 20,9 (1)

 Valence : PSOE 27,2% (4) ; PP 22,2%(2) ; Vox 17,8% (2)

Vox peut-il s'implanter durablement ? On a pu constater que Ciudadanos s'est effondré. Dans tout les cas par rapport à la France où l'extrême-droite est solidement implanté depuis longtemps j'entends mal les discours catastrophiques par rapport au cas espagnol ! Je suis de ceux qui pensent que si un référendum sérieux pouvait se tenir en Espagne, que les Catalanistes perdraient, une bonne part de l'électorat de Vox s'effondrerait. Mais bon je rêve...