Voici la présentation par La Dépêche de la candidature de Brigitte Barèges. Pour un journal qui sait égratigner ses adversaires, que des éloges. Nous avons une liste «ouverte», un bilan parfait, des projets audacieux. Quant à l’idée de faire de Montauban « l’Aix-en-Provence de Toulouse » c’est soit mal connaître Toulouse soit mal connaître Aix. Sauf à faire entrer Montauban dans le Grand Toulouse (comme Aix dans Marseille) ce qui est impossible géographiquement. Devenu un fana de l’étude des trains ils sont cinq fois plus nombreux à Aix qu’à Montauban ! Et dans les éloges je range cette formule : « peut-être à l’occasion d’un second tour ». Il lui a toujours fallu un second tour pour gagner et il s’imposera encore plus que d’habitude en 2020. J-P Damaggio

 

Municipales à Montauban : Brigitte Barèges lance sa campagne

Publié le 10/12/2019 à 05:28

Les 15 et 22 mars, Brigitte Barèges, maire de Montauban depuis 2001 sollicitera un quatrième mandat auprès des Montalbanais : "J’ai hésité, mais j’ai encore beaucoup d’énergie et j’aime passionnément Montauban. Plus je la connais, plus j’aime cette ville", a-t-elle lancé, hier matin, à l’occasion de l’inauguration de son local de campagne, 34 rue de la République. Une Brigitte Barèges très entourée, par sa majorité sortante, mais aussi par quelques amis qui devraient se retrouver sur une liste présentée en février : "Je suis fière du bilan collectif que nous portons ! Nous avons fait plus que nous avions annoncé il y a six ans".

La tentation était donc forte de repartir pour ce que l’intéressée confirme être "un dernier mandat". Le slogan de campagne a le mérite de la simplicité : "Pour Montauban". Quant au positionnement politique, il se veut ouvert. Membre de LR, fort de "son engagement gaulliste", Brigitte Barèges ne mettra pas son drapeau dans la poche. Elle a bien été investie par le parti de droite mais elle ne s’enfermera pas dans l’appareil. La liste sera ouverte, avec des membres de l’équipe actuelle et des nouveaux qui seront "testés" durant la campagne. Histoire sans doute de voir s’ils peuvent suivre le rythme de la patronne…

Projets et batailles…

En attendant, place à la Lettre aux Montalbanais où l’on lira la confirmation que Brigitte Barèges veut faire de Montauban "L’Aix en Provence de Toulouse".

Brigitte Barèges est convaincue que la grogne, provoquée par les travaux actuels, se dissipera, comme le vilain brouillard, quand le parking Roosevelt et l’aménagement du parvis de la cathédrale seront une réalité.

Elle va construire sa 4e campagne sur le triptyque "Protéger, rassembler, construire".

Parmi les projets phares, celui du centre d’entraînement de l’USM et du Ramiérou puis la rénovation de Sapiac "avec le club".

Brigitte Barèges a également annoncé sa volonté de finir le BUO[1] (lire page suivante) et de relancer deux projets retardés : la réfection du carreau de la place Nationale et la grande rue Villenouvelle.

Les quatre grandes thématiques de la campagne, qui débutera vraiment après les fêtes de Noël, seront articulées autour de l’amélioration de la qualité de vie, de la défense du pouvoir d’achat et de l’économie locale, de la solidarité partagée et de l’offre d’équipement.

Restera ensuite à batailler contre les trois ou quatre autres listes, peut-être à l’occasion d’un second tour qui proposerait une triangulaire ou une quadrangulaire. ça ne semble pas effrayer le maire sortant. On dirait même que ça décuplerait son envie d’en découdre…

Laurent Benayoun.



[1] Boulevard Urbain Ouest