19 décembre 2017

Révoltes en Argentine

  Macri après la confirmation de son pouvoir suite aux dernières législatives a décidé d'agir vite en matière de réforme des retraites. Les manifestations ont été nombreuses, pacifiques, mais déterminés à partir de l'instrument connu dans le pays : les casseroles. Il y aurit eu 300 000 personnes. Comme souvent aujourd'hui les provocateurs étaient en place pour susciter un déclenchement de violences. En conséquence, en matière de maintien de l'ordre la Gendarmerie est remplacée par la Police. Il suffit de prendre le reportage... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 décembre 2017

Borges face à Montalban : Le conte ?

Pour ce dialogue impossible en date de l’an 2000, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée Conte. L’un est né en 1889 et l’autre cinquante ans après en 1939. —Cher Borges, pouvons-nous pendant deux pages partir pour la ville de votre pays, Salta ? —Salta aurait pu être au Pérou, au Chili, ou en Bolivie mais la ville est bien en Argentine ! —Au croisement de deux rues, portant des grands noms d'Argentins, Sarmiento et Belgrado, il existe une magnifique bibliothèque. Dès qu'on dit le mot... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2017

Pourquoi Jorge Luis Borges ?

J’achève la lecture du petit livre de Christian Garcin qui dans Borges, de loin, explique comment il en est arrivé à cet écrivain et alors je me suis posé la même question même s’il n’a pas pour moi l’importance qu’il a eu pour lui. La réponse est simple : à cause de Jean Marcenac qui dans la revue Europe de mai 1982 présente un dossier sur l’écrivain argentin (voir lien Borges Marcenac  A ce moment là Jean Marcenac est déjà âgé et cette introduction me semble résumer un peu sa vie de poète, de militant communiste et... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
13 décembre 2017

L'OMC à Buenos Aires : TLC UE-Mercosur

Depuis que le président Trump s'élève contre les traités de libre commerce les rencontres de l'OMC sont passées au second plan. Pourtant celle qui se déroule en ce moment à Buenos Aires avec les représentants des 164 pays membres, n'est pas négligeable d'autant qu'elle est présidée par le président de l'Argentine qui en matière de néo-libéralisme est en pointe. Le discours que Mauricio Macri vient de prononcer à l'ouverture n'a pu que satisfaire les puissantes multinationales présentes. "Diminuer les obstacles au commerce c'est la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 décembre 2017

Salta : pas d’éducation religieuse dans les écoles publiques

Salta est une ville du nord-ouest de l’Argentine assez rebelle mais depuis 2008 les autorités avaient décidé d’introduire l’éducation religieuse dans les écoles publiques. La preuve s’il en fallait encore, que toutes les religions sont à l’offensive partout dans le monde. Des organisations de la société civile firent entendre leur opposition et finalement la Cour suprême de justice a déclaré la mesure anti- constitutionnelle. Un seul juge a tenu à dire qu’il fallait respecter les diversités provinciales, une façon cachée de dire... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2017

Osvaldo Soriano et Osvaldo Bayer

Un amitié entre les deux argentins qui aurait dû être immédiate et qui ne l'a pas été. Au début des année 1970 Soriano fit une critique sévère d'un livre de Bayer qui téléphona au journal pour dire ses quatre vérités au journaliste. Puis la dictature en fit deux amis inséparables ! Bayer exilé en Allemagne de 1975 à 1983 avait comme "voisin" Soriano exilé en Belgique et en France.  Un jour Bayer rencontra la sœur du Che avec qui il était entendu qu'ils ne parleraient pas de son frère mais à la fin, sur la porte du... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
12 décembre 2017

Garibaldi à Buenos Aires

Après Mazzini, c'était la moindre des choses que d'évoquer la statue de Garibaldi à Buenos Aires déjà mentionnée ICI.  JPD Soriano face à Montalban : Garibaldi  Pour ce dialogue impossible en date de l’an 2015, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée Garibaldi. L’un est né en 1943 et l’autre un peu avant en 1939. —Cher Osvaldo, est-ce que la Plaza Italia te renvoie à l’Italie de ton père ? —Existe-t-il un autre endroit au monde où sans le vouloir Garibaldi a fait nommer... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 décembre 2017

Mazzini à Buenos Aires

Depuis trois mois je travaille à des dialogues impossibles entre Vazquez Montalban et les trois Argentins inévitables, J-L Borges, Osvalvo Soriano et l'anarchiste Osvado Bayer. Voici un exemple au sujet du cas Mazzini. J-P Damaggio Borges face à Montalban : Mazzini  Pour ce dialogue impossible en date de l’an 2000, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée Mazzini. L’un est né en 1889 et l’autre cinquante ans après en 1939. —Vous avez beaucoup aimé les arbres du Paseo de Julio, déclare... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2017

Argentine et gauche latino

Le Mexicain Jorge G. Castañeda a souhaité débuter son histoire de la gauche latino américaine[1] par le cas argentin. D’un bout à l’autre du sous-continent on est pourtant dans deux histoire diamétralement opposées mais ayant toutes les deux cherché à servir de modèle. Pour le Mexique c’est le PRI et pour l’Argentine le Péronisme. Voici ce qu’il écrit : « L'Argentine a toujours importé ou exporté des révolutionnaires. Depuis San Martin, le héros de l'Indépendance dans sa marche interminable de Buenos Aires au nord... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 novembre 2017

Montalban face à Soriano: la littérature

Revoici un détour de plus vers un écrivain argentin, Osvaldo Soriano qui a eu beaucoup de points communs avec Manuel Vazquez Montaban. Une lecture croisée des deux livres évoqués ici seraient d'une grande richesse.  Pour ce dialogue imaginaire en date de l’an 2015, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée football. L’un est né en 1943 et l’autre un peu avant en 1939. —Kennedy est mort en 1964 indique Montalban. —Stan Laurel est mort en 1965, précise Soriano —La différence entre toi et moi... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :