28 octobre 2016

Campagnac et Renoir

Voici un nouvel article de Campagnac. JPD Le Matin 29-10-1933 AUGUSTE RENOIR Dans l'émerveillement de cette exposition de l'Orangerie, consacrée à l'œuvre d'Auguste Renoir, qui fermera ses portes dans quelques jours, nous pouvons mesurer toute la modestie de ce peintre, qui déclarait à ses amis : "J'espère que j'aurai une place dans cette école française qui est si gentille, si claire et de si bonne compagnie. » Quelle fut la personnalité de cet artiste, dont les mains ankylosées continuaient encore à peindre à la veille de sa... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 octobre 2016

Les peintres des humbles, Campagnac

Edmond Campagnac toujours sensible aux liens entre l'art et le peuple. J-P D.  Le Matin, 19 septembre 1937 LES PEINTRES DE LA PEINE DE L'HOMME Cette rétrospective des Chefs-d'œuvre de l'art français, organisée au Palais national des Arts, n'est pas seulement une éblouissante manifestation du génie français, mais elle nous apporte aussi la preuve qu'à travers les siècles, ce génie n'a cessé de produire dans la plus admirable continuité. De nos imagiers des cathédrales aux maîtres de l'heure présente, dans un cheminement lent... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 septembre 2016

Baudelaire, Nadar, Campagnac

Campagnac était-il un admirteur de Baudelaire en souvenir de Cladel qui a tant travaillé avec le grand poète ? J'ai déjà publié l'article sur Baudelaire et Manet. Voici Baudelaire et Nadar. J-P Damaggio Le Matin 9 février 1936, Baudelaire et Nadar "Dans ces jours déplorables, une industrie nouvelle se produisit qui ne contribua pas peu à confirmer la sottise dans sa foi et à ruiner ce qui pouvait rester de divin dans l'esprit français. » C'est en ces termes que Charles Baudelaire condamnait la découverte de la photographie... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 septembre 2016

FLORENCE ET L'ART DU DESSIN et Campagnac

Une entreprise française a volé le nom de Vinci pour sa propre gloire. Une entreprise française a volé le nom de Giotto pour sa propre gloire (elle vend des outils de dessin). Ainsi va ce souvenir historique que Campaganc décortique ici. J-P Damaggio Le Matin 26 mai 1935 FLORENCE ET L'ART DU DESSIN Au moment où s'ouvre la resplendissante saison de l'art italien au Petit Palais et au Jeu de Paume, il n'est peut-être pas inutile de relire le livre si pénétrant que Stendhal consacra, au début du XIXe siècle, à l'histoire de la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 septembre 2016

Jules Chéret et Campagnac

  Jules Chéret, né à Paris le 1er juin 1836, et mort à Nice le 23 septembre 1932, est un peintre et lithographe français, maître populaire de l'art de l'affiche. Edmond Campagnac ne pouvait pas raté sa mort pour lui rendre hommage mais je m'étonne qu'il ne dise pas un mot de Firmin Bouisset. J-P D.   Le Matin 23 octobre 1932 JULES CHÉRET MAITRE DE L'AFFICHE "Si j'étais l'homme qui incarne si formellement le goût du siècle, l'homme qui secrète la pensée de tout le monde, et qui, par conséquent, professe pour l'art une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2016

Maximilien Luce, le peintre libertaire et Campagnac

Quand on aime Moissac, on aime Raymond de La Tailhède. Quand on aime La Tailhède, on aime le journal La Plume. Quand on aime le 1er mai, on cherche ce qu’en disait La Plume en 1893. Quand on cherche on y découvre un numéro spécial consacré à l’anarcho-syndicalisme. Sur ce numéro spécial des dessins, dont celui de Maurice Luce (ci-contre). Des poèmes dont le début d’un inédit de Cladel, qui mettra 40 ans avant d’être publié en entier. Un poème à la gloire des carriers de Bruniquel. En 1933, le natif... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 août 2016

Campagnac et les paysages de la Creuse

  Le Matin 13 août 1933  Paysages de France La Creuse dans l'œuvre de Guillaumin et de Maillaud « Terre de force, de grâce, de mesure, où les feuilles ont plus de fraîcheur, les eaux plus de joie et de sourires, les pierres plus de formes étranges de gravité, de mystère qu'en d'autres pays de France… Déroulant ses pâturages, ses bois et ses labours en des sérénités sublimes, elle est cultivée, cette terre, par des paysans d'une singulière sobriété qui mêlent dans une âme un peu méfiante, clôturée comme leurs... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 août 2016

Campagnac, Baudelaire, Manet

Le Matin 28 août 1932 MANET ET BAUDELAIRE Dans un récent article, Paul Valéry fait avec raison l'éloge de la clairvoyante et de la sûreté de jugement de Baudelaire, critique d'art. Tous ceux que Baudelaire admira demeurent aujourd'hui admirés, déclare-t-il et il ajoute « Baudelaire critique ne s'est jamais trompé, » Peut-être y a-t-il là quelque exagération Baudelaire, en effet, ne fut pas toujours juste pour Corot ; et méconnut la valeur de Trayon; mais n'importe quelques erreurs, la postérité à donné raison à Baudelaire contre... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 août 2016

Campagnac : des santons de Provence à une peinture chinoise

Dans cet article nous retrouvons Gauguin mais surtout Jean Cassou et le Quercy si cher à l’auteur. J-P Damaggio Le Matin 2 juillet 1933 Art populaire C'est une curieuse exposition que vient d'organiser en sa librairie Pierre-Louis Duchartre avec la collaboration de collectionneurs dévoués à la cause de l'art populaire; j'ai nommé le littérateur Jean Cassou, le docteur Octave Claude Dignimont ; l'illustrateur, le peintre André Lhote. La diversité la plus grande y règne. Les verres peints chinois, polonais, roumains, allemands y... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 août 2016

Campagnac, Bullier, Marcel-Lenoir

J'aime beaucoup cette chronique qui permet de saisir un moment de la vie parisienne et qui témoigne de l'humanisme de son auteur. La référence à Marcel-Lenoir doit sans doute se retrouver dans le livre que Campagnac lui a consacré mais faute d'en connaître la teneur, il y a ici un élément qu'on retrouve sur l'image puisque Marcel-Lenoir est sur la partie droite de la photo avec sa danseuse. J-P Damaggio   Le Matin 22 mars 1936 ADIEU BULLIER  Le vieux bout' Mich' est désert, le Quartier se meurt. Aux terrasses des... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :