30 septembre 2017

Darwin, Puycelsi, Patrick Tort

Aujourd'hui l'association Pour Darwin était en assemblée générale. J'ai pu y faire un passage éclair. Revenir à Puycelsi est toujours un moment émouvant tellement ce village sur son pic, me hante. La vue automnale n'est pas moins belle que les autres. Donc Patrick Tort a posé une part de sa vie dans ce village. Et l'asso y tient son A.G. Moment sympathique où des personnes d'un très grande diversité se retrouvent chaque année pour sans formalisme faire le point sur la vie de Darwin, ses écrits, ses suites et ses audaces. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 septembre 2017

Lydie Joliclerc et Courbet

« Lydie Joliclerc est l’amie et la confidente de Courbet. Mariée au peintre Charles Joliclerc elle vit à Pontarlier d’où elle aide Courbet à passer la frontière en Suisse le 23 juillet 1873. Elle lui reste fidèle jusqu’à la mort. » Telle est l’inscription pour présenter le tableau ci-dessous présent au Musée Courbet à Ornans. Lydie Joliclerc (1829-1899) essaya de trouver sans succès un épouse pour Courbet. Le portrait date de 1869. Ce musée installé dans une partie de maison où le peintre a vécu enfant est récent et... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 septembre 2017

Clin d’œil à Raymond Devos

Je devrais suivre le chemin que je le suis tracé mais voilà de temps en temps je m’égare et aujourd’hui c’est avec Raymond Devos. Je l’ai vu un fois au théâtre de Montauban. Inoubliable. Il déplaçait sa corpulence avec tant d’élégance ! Quand je le relis je découvre des sketches brefs or le spectacle semblait couler de source, ne faire qu’un de bout en bout. Il soignait les enchaînements comme il soignait les sketches. Et je m’arrête sur ce mot anglais auquel peut-être les Québécois ont trouvé une alternative. Il nous est... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 septembre 2017

Antoine par Antoine 1966 Paris Match

Antoine_par_Anrtoine Dans ma famille on a eu la télé assez tard et je me souviens très bien avoir découvert le chanteur Antoine sur le petit écran chez mon oncle Roger, un dimanche matin, où nous étions invités à manger. Il y avait une émission de variétés vers midi dont quelqu'un se souvient peut-être du nom. Antoine ce fut comme un choc qui après coup s'est révélé être une annonce de mai 68. Il a un héros, Bob Dylan, mais garde sa propre définition du héros. Ses élucubrations étaient bien la marque d'une personnalité... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 août 2017

Encore et encore sur le congrès des écrivains de 1935

Depuis plusieurs mois je travaille pour un livre à paraître en septembre sur le congrès des écrivains en Espagne en 1937. De ce fait j'ai souvent fait référence au livre ci-contre qui présente l'ensemble des textes de celui de 1935 à Paris. Alain Nicolas l'avait présenté voici déjà dix ans dans l'Humanité; LE LIEN VOUS RENVOIE A CET ARTICLE; J-P Damaggio Congrès_1935
Posté par Livre social à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 août 2017

Gérard Mordillat en 2005

Gérard_Mordillat_2005 Cette fois une chronique de J-CL. Lebrun dans l'Huma au sujet d'une fresque fabuleuse de Mordillat. Ce personnage dont je découvre le visage sur la photo ci-contre est toujours surprenant mais toujours du côté du peuple. Bravo. J-P Damaggio  
Posté par Livre social à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2017

Youssef Chahine en 1997

 Par cet article un clin d’œil à la journaliste que j’apprécie beaucoup Martine Gozlan, au cinéaste que j’apprécie autant, Youssef Chahine, à une époque où tout n’était pas rose mais où des artistes tenaient encore debout. J-P Damaggio  Evénement du Jeudi 9 octobre 1997 Youssef Chahine, un destin contre l’intégrisme  En provenance du Caire et en partant pour les Etats-Unis, il nomadisait ce jour-là dans un minuscule bureau parisien que sa présence élargissait aux dimensions d'un salon oriental. Le geste large,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2017

Anecdote Avignon : Scène de la vie

La jeune femme arriva devant le théâtre en vélo. Elle l’accrocha avec son cadenas à un socle solide. Un beau vélo à sa taille (petite), un VTT, un moyen de locomotion rapide dans une ville à la circulation difficile. A la terrasse du café devant le théâtre, une autre jeune femme est assise, seule, devant un Perrier menthe avec à la main un de ces anciens crayons à papier qui ont une gomme à un bout. Elle dessine. Parfois les dessinateurs s’installent à un terrasse pour dessiner l’ambiance, les gens qui passent c'est-à-dire une scène... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2017

Anecdote Avignon : Scènes de désamour (1)

Elle était allongée sur un banc, un de ces bancs qui existent encore où il est possible de s’allonger. Elle donnait l’impression de dormir, appuyée sur son sac à dos et tout son barda de femme faisant la route. Il était 10 h du matin et elle aurait sans doute mérité de finir sa nuit dans ce soin tranquille du jardin, allongée sur un banc digne de son dos mais une cigarette allumée entre les doigts de sa main permettait de comprendre qu’elle ne faisait que somnoler. Sur le banc d’en face un couple beaucoup plus âgé qui avait peut-être... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2017

PASOLINI MUSICA à Avignon

La pièce de théâtre-musique à Avignon sur la vie de Pasolini avait lieu au moment même où l'assassin de l'artiste emportait dans sa tombe les mystères de cette mort. Le spectacle réussissant à mélanger plusieurs dimensions artistisques (musique, chant, vidéo, récit, lecture, témoignages radios) était bien à la mesure de l'artiste complet Pier Paolo Pasolini. Une vie présentée de manière peu didactique dans le respect de l'histoire de l'auteur d'Ecrits corsaires. A Avignon Dario Fo a cette année totalement disparu donc avec Pasolini... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :