09 août 2017

Juppé le plus dupé

On n’a pas Juppé, on a Jupiter. Avec un peu de recul il est possible aujourd’hui de revoir, sous un angle nouveau, la séquence présidentielle. Elle a apporté sa dose de banalités et de nouveautés. Les commentateurs braquent l’objectif sur les nouveautés, or, dialectique oblige, les deux éléments s’emboîtent. Au chapitre des banalités, la suivante : pas d’élu possible sans la capacité d’unir divers électorats. La Cinquième République a cette caractéristique qu’elle impose d’abord cette unité, renvoyée par la Quatrième aux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 juillet 2017

Les prochaines sénatoriales le 24 septembre

Le Tarn-et-Garonne n'est pas concerné mais la question n'en est pas moins importante (carte ci-contre avec les départements renouvelables). 39 sénateurs renouvelables sur 170 sont concernés par l’entrée en vigueur, dès le 1er octobre, de la loi sur le non-cumul des mandats votée en 2014. Cette loi portée par le gouvernement de François Hollande, interdit de cumuler un mandat de parlementaire et un mandat à la tête d’un exécutif local : maire, adjoint au maire, président et vice-président de conseil départemental, régional et de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juillet 2017

Le FN et FI évoqués par Jack Dion

Jack Dion grâce à une étude publiée par Le Monde, contre la ligne politique de ce journal, et dans un grand silence médiatique, évoque les rapports entre les électorats FN e FI. Comme je partage totalement son point de vue et qu’il écrit mieux que moi je reprends son article avec plaisir. Juste un mot sur une phrase : « Reste que c'est une petite musique que l'on entend du soir au matin dans les médias.» Cette petite musique (FN = FI) ne s’entend pas que dans les médias. J’ai pu vérifier qu’elle convient a beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2017

L'amendement Valérie Rabault

Le mieux pour se renseigner est d'aller sur le site internet de la députée du Tarn-et-Garonne où on peut lire :  "Hier soir, c’est ma collègue Delphine Batho qui a présenté mon amendement n°531, tout simplement parce que du fait du retard pris dans les débats, mon amendement est arrivé en discussion beaucoup plus tard que prévu, et il est arrivé au moment où j’étais sur le plateau de BFM. Cet amendement concerne les liens entre les collaborateurs parlementaires et les lobbys. Aujourd’hui rien n’interdit qu’un collaborateur... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 juillet 2017

Les reports de voix au second tour pour FI

Les reports de viox au second tour pour France insoumise Les pourcentages sont par rapport aux exprimés.  Pour devenir députés il y a deux étapes : 1 arriver au second tour sur la base de ses propres idées, et 2 rassembler au-delà de ses idées. Pour France insoumise le second tour était une nouveauté à tout point de vue. D'abord il fallait y arriver mais ensuite comment rassembler ? A partir du moment où nationalement aux présidentielles aucune consigne n'a été donnée, à partir du moment où dans beaucoup de départements aucune... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2017

Marseille et les fantasmes autour du FN

Le philosophe Daniel Bensaïd a toujours été un observateur attentif de la vie politique en tant que membre de la LCR. Après la présidentielle de 1988, il étudie minutieusement le score du FN, et dans l'ensemble je suis d'accord avec son analyse (il n'emploie pas le mot fasciste). Il en tire ce constat : "il est en position de s'implanter dans une vingtaine de municipalités, la plus symbolique étant évidemment Marseille, la seconde ville de France, où le Front national fait 28 % et où il a des chances réelles de l’emporter." Le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2017

La circonscription de Georges Marchais

Si la Seine St Denis a élu des députés communistes ou France Insoumise, le Val de Marne, autre place forte du communiste historique, s'est plus distingué en faveur de Macron. Déjà en 2014, aux municipales, la victoire de l'UMP à Villejuif, ville communiste depuis 68 ans, en avait surpris plus d'un. Si bien que peu après, le maire décida de rebaptiser la place Georges Marchais en place Georges Mathé. A ce moment là la surprise est venue d'un conseiller de Marine Le Pen qui s'est insurgé contre cette décision. Bertrand Dutheil de La... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2017

Sur la victoire de Louis Aliot

Au second tour de 2012, dans les triangulaires, généralement l’électorat FN a diminué dans une faible proportion pour tenter de sauver le candidat UMP face au candidat de gauche. Le cas le plus emblématique est celui de Louis Aliot dans la deuxième circonscription des Pyrénées Orientales où il passe de 24% à 23% ce qui n’empêchera pas la victoire de la candidate PS. Pourtant dans ce département un candidat FN s’était retiré au profit du candidat UMP en signe de bonne volonté.  Au second tour de 2017, la forte abstention élimine... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2017

Marie-Pierre Vieu et Manuel Bompard

Aux dernières Européennes pour le Grand Sud-Ouest Mélenchon a été élu sur la liste Front de Gauche avec en deuxième position Marie-Pierre Vieu et derrière lui Manuel Bompard. Obligé de démissionner Marie-Pierre Vieu est devenue députée européenne. Manuel Bompard explique comment. Vu que les prochaines élections en 2019 ce sont les élections européennes... Pour faire le bilan de l'action à Strasbourd de Mélenchpn on peut se reporter utilement sur ce lien : ICI. Jean-Paul Damaggio Texte de Manuel Bompard Je suis interrogé... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juillet 2017

Hamon et Mélenchon et l'avenir

La Dépêche reprend un propos de Hamon : "Dans son discours, M. Hamon a salué les «Insoumis», mais aussi critiqué sans détour le «populisme» de Jean-Luc Mélenchon, qui pour conquérir le vote populaire prend le risque de créer des «ponts intellectuels, des passerelles démocratiques» avec l'extrême droite. «Je n'ai pas le souvenir que les coups d'éclat de Jaurès étaient vestimentaires», a-t-il ironisé, dans une allusion au choix de M. Mélenchon et des députés LFI de se présenter sans cravate à l'Assemblée."  Astucieux Benoit Hamon... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,