27 juillet 2019

Leçons d'un échec Sanchez-Iglesias

  Juan_Carlos_Monedero_Le_PSOE_veut_tuer_Podemos Cet article est en espagnol, il est long et je n'ai pas le temps de le traduire. Il est pourtant d'une très grande importance. Comment le PSOE va-t-il faire croire que l'échec des négociations vient de Podemos ? D'autant que l'allié de Podemos, IU en appelle, faute d'une alliance gouvernementale, à signer un contrat de gouvernement. Nous revivons le face à face de 1981 entre le PS et le PCF. JP D
Posté par Livre social à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2019

Sánchez, Iglesias, le bras de fer.

A qui la faute ? L’Espagne commence à s’y habituer, tout le jeu politique consiste à faire porter l’échec dans la formation d’un gouvernement sur les épaules de l’autre. Donc le PSOE n’a pas de majorité mais tout n’est pas terminé. Retrouvailles en septembre. Il n’y a pas de majorité car du côté de Ciudadanos le cas catalan est crucial et Sanchez ne veut pas se couper de la Catalogne.  La dernière proposition du PSOE donnait une vice présidence sociale à Irene Montero, les ministères de la santé, des affaires sociales, du... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2019

Un accord PSOE-Podemos ?

Pendant les deux heures de son discours devant les députés, avant le vote pour l'investiture, Sanchez a consacré 2 minutes à Podemos, cependant à Podemos, on se prépare à entrer au gouvernement ! Une liste de ministres potentiels est disponible !  Irene Montero: pour un ministère social. Il faudrait un autre porte-parole des députés. Rafael Mayoral: pour un ministère du logement. Pablo Echenique: ancien secrétaire général passé au secrétariat à l’action gouvernement. Un ministre de la science ? Yolanda Díaz:... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 juin 2019

Ada Colau toujours maire de Barcelone

Les électeurs espagnols n’ont pas la chance de ceux de France, ils ne peuvent pas au cours d’un second tour choisir les alliances de gouvernement des villes (ou du pays). De telles alliances inévitables se font donc dans les couloirs. Après les dernières élections pour la municipalité de Barcelone ERC, les indépendantistes modérés et de gauche, sont arrivés en tête de 4000 voix sur la sortante ADA Colau soit 10 élus chacun au conseil municipal qui en compte 41. ERC n’avait pas d’allié potentiel pour accéder au poste de maire donc... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2019

C’est la fête à Podemos ?

Les autorités de Podemos se sont réunies et ont donné pouvoir à Pablo Iglesias pour entrer en négociation avec le PSOE afin de constituer un gouvernement. Comme chacun sait l’Espagne est le pays de la proportionnelle et je ne vais pas vous faire le tableau des négociations de couloir qui sont engagées. A Madrid Manuela Carmena est arrivée en tête mais avec le PSOE il lui manque un siège pour avoir la majorité, majorité qui revient à PP+Ciudadanos+Vox s’ils arrivent à se mettre d’accord d’ici le 15 juin ! Sinon la liste en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2019

Pourquoi Manuels Valls va mordre la poussière

Périco Légasse est à Marianne le plus souvent critique gastronomique mais petit à petit il a pris des fonctions de journaliste. Il en est d’ailleurs devenu un des rédacteurs en chef pour la rubrique savoir-vivre. Son article sur la Catalogne me semble être celle d’un grand connaisseur de l’histoire espagnole, dont son prénom témoigne ? J-P Damaggio.   Pourquoi Manuels Valls va mordre la poussière Marianne 17 mai 2019 En choisissant de se présenter à la mairie de Barcelone, l'ancien Premier ministre français a-t-il... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 avril 2019

Concha Ramirez, élève de Machado

Elle a 95 ans et elle reçoit le journal Público chez elle pour évoquer ses souvenirs inscrits dans un livre qu’elle défend un peu partout en Andalousie. Elle avait été l'élève de Mahado mortr le 22 février 1939. J-P Damaggio  Entretien avec Concha Ramirez  Dans le patio de sa maison de Dos Hermanas (Séville), elle passe en revue son «Journal d'une fille exilée», qu'elle avait commencé au début du conflit alors qu'elle n'avait que douze ans. "Je me souviens encore de mon cahier avec des couvertures noires, celui que j'ai... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2019

Une nouvelle Espagne électorale

Dans tous les cas Pedro Sanchez sera le grand gagnant des élections. Et il pourra remercier Podemos qui sera le grand perdant ! Alors qu’il avait été viré de la direction du PSOE par l’aile droite et remis en selle par les militants de ce parti, Podemos lui est venu en aide pour remplacer Rajoy au pouvoir et résultat, comme du temps du face à face en France PS-PCF, le transfert des voix se fait vers les socialistes. D’autres diront que le grand perdant ça sera le Parti Populaire en passant de 137 sièges à 82 mais là le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2019

Quand Podemos était pourri par le pouvoir

Comme toujours, les mouvements contestant le système subissent les mensonges les plus divers, des autorités. En Espagne Podemos a eu droit à l'attaque en règle et en particulier son dirigeant Pablo Iglesias. Aujourd'hui des révélations se font jour et les tribunaux conduisent l'enquête. D'où cet article du quotidien Publico. JPD   Jorge Otera sur Publico A moins d'un mois des élections générales, le gouvernement et les trois partis importants - PSOE, PP et Ciudadanos - ont choisi de faire profil bas- jusqu’à rester silencieux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2019

Podemos et les européennes

Comme toujours Podemos a consulté ses membres pour décider de sa liste aux européennes. Et voici les noms des trois dirigeants retenus par les primaires : Pablo Bustinduy, Idoia Villanueva et Miguel Urbán celui qui a eu le plus de voix. Finalement par un accord général il a été décidé que Pablo Bustinduy serait tête de liste. Puis pour des raisons inconnues il a été démissionné. La logique aurait voulu qu’un des deux suivants prennent sa place mais une décision du pouvoir central a opté pour Maria Eugenia Rodríguez Palop. Alors... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :