05 novembre 2019

Les femmes de Lima vues par Flora Tristan

J’ai beaucoup étudié Flora Tristan un peu pour compenser la gloire faite à Olympe de Gouges, gloire méritée tant qu’elle n’efface pas les autres. J’offre aujourd’hui ce texte paru sur La Revue de Paris en septembre 1836 t qui se trouve dans le livre Pérégrinations d’une paria, une paria car elle voyage jusqu’au Pérou où elle pense être bien reçue par la partie péruvienne de sa famille, mais où ce n’est pas le cas. Sur mon édition Babel le texte va des pages 594 à 606 et une note indique au sujet d’un des éléments :... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 octobre 2019

Hubertine Auclert et La Fronde

Hubertine Auclerct a été une féministe importante mais peu présente dans La Fronde. Je ne connais pas tout de sa vie (sa biographie en anglais attend depuis longtemps une traduction(1)) mais son amitié pour Rochefort, sa collaboration en 1894 au journal de Drumond Libre Parole, fait que la Fronde qui est né pour défendre Dreyfus, ne pouvait la soutenir largement ! Il y avait aussi une approche différente par rapport au droit de vote des femmes qui est pour Hubertine le pilier de tout le féminisme, ce qui est moins le cas à La... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 octobre 2019

Parrhisia est Madame Cremnitz

Rien sur cette dame. Pas de photo pas de bio juste le fait qu'elle a écrit quelques livres. Et qu'elle a été journalisteà La Fronde puis  à La Française de Jane Misme. Je rep^rends ici un texte sur Marie Curie et un autre en pièce jointe sur Isadora Duncan. J-P Damaggio La Française 11 novembre 1906 Madame Curie, Une heure et demie sonne… Une femme est entrée silencieusement et s’est installée dans une chaire de la Sorbonne où, jusqu’à ce jour, seuls, des hommes s‘étaient assis. De taille moyenne, elle est mince et plus... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 octobre 2019

Jane Misme (1865-1935)

Jeanne Marie Joséphine Maurice, connue sous le nom de Jane Misme du nom de son mari, née le 21 mars 1865 à Valence (Drôme)1 et morte le 23 mai 1935 dans le 16e arrondissement de Paris, est une journaliste et féministe française fondatrice du journal La Française, elle est membre du comité exécutif de l'Union française pour le suffrage des femmes et du Conseil national des femmes françaises. Le journal La Française est un hebdo qui durera de 1906 à 1940 et qui fait suite à La fronde où Jane Misme a fait ses premières armes. Journal... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2019

Jeanne Marni vue par Séverine

Le Wikipédia sur Jeanne Marni (Jeanne-Marie-Francoise Barousse) est seulement en anglais ! Il rappelle que cette femme est née en 1854 à Toulouse et est morte en 1910. Quoi de plus beau que ce portrait de Séverine pour lui rendre hommage ? Ensuite j’ai repris un long article de Jane Misme qui trace une présentation de son œuvre.  La Fronde 13 novembre 1901 / Jane Marni Autrefois Des amis, affreusement boulangistes, m'ont demandé la permission de me présenter une jeune femme fort intelligente, disent-ils, très... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 octobre 2019

Jeanne Brémontier pilier de La Fronde

En 1926 Marguerirte tente de relancer La Fronde au moment où elle enregistre le décès de deux amies.   La Fronde 23 août 1926 JEANNE BREMONTIER Pour la deuxième fois en quelques jours, La Fronde est en deuil ! Après Juliette Raspail, militante du féminisme et qui pour cela, nous était chère, c'est maintenant Jeanne Brémontier, dont la disparition jette sur notre maison un voile de profonde tristesse. Jeanne Brémontier, l'une des plus anciennes collaboratrices de La Fronde, fut de celles qui nous aidèrent, jadis, à... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 octobre 2019

Emmy Fournier rédactrice en chef de La Fronde

Fournier, Emmy (18..?-1944), , secrétaire de rédaction de "La Fronde", dit-on ici ou là, fille de Jeanne Marni, épouse Lucien Lévy-Dhurmer en 1914. On sait beaucoup plus de choses sur son mari que sur elle. Je retiens cette note de Marguerite DFurand, quand pour des raisons de santé Emmy Fournier saise d’être non la seraire de rédaction mais la rédactrice en chef de La Fronde. Elle ne sera pas remplacée. J-P Damaggio  La Fronde 24 juin 1901  J'ai reçu de Mme Emmy Fournier, rédactrice en chef de la Fronde, la lettre... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2019

Renée Rambaud si inconnue

Marie-Victoire Louis a un blog (je l’ai présentée sur mon livre sur 101 femmes du monde) où elle a publié un certain nombre de textes féministes dont un de Renée Rambaud qui vient de la Fronde (elle en a publié deux de la femme précédente Osmont) mais elle se trompe sur la date. Malheureusement je ne sais rien sur cette femme sauf les articles de La Fronde. Et pas de photo non plus !  Voici ici ce qu’elle pense d’Anatole France. J-P Damaggio  Renée Rambaud La Fronde 6 janvier 1900  Les Conférences  Devant... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2019

Osmont la féministe devenue reine de l’occultisme

institutrices_en_italie Anne Françoise Eugénie Osmont est née le 2 août 1872 à Toulouse d’Athanase Eugène Osmont, un négociant et d’Antoinette Espérou, sans profession. Dès l’âge de quinze ans, sa chère grand-mère, proche d’une tribu de gitans espagnols, lui enseigne les vertus médicinales des plantes et l’influence des astres. Férue d’études philosophiques et religieuses, elle apprend très tôt l’hébreu et s’ouvre ainsi à l’étude de la kabbale. Son article sur l'Italie montre qu'elle connaît aussi l'italien. Elle fut une des plus... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2019

Marie Bonnevial du côté des luttes sociales

Voici un extrait de Wikipédia : "Issue d'une famille modeste, Marie Bonnevial devient institutrice sous le Second Empire. Engagée contre les injustices sociales, elle rejoint en 1871 le mouvement de la Commune à Lyon qui lui vaudra d'être renvoyée de l'instruction publique. Exilée en Turquie, elle enseigne le français aux enfants de la bourgeoisie commerçante. Elle fonde en 1872, un cercle littéraire des Dames lyonnaises. Ce club est dissout en 1873 sous prétexte du non-respect de l'interdiction d'avoir des discussions... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :