20 avril 2019

Le rêve de l’irréconciliable Paschal Grousset

Le_rêve_de_Grousset J’ai évoqué le cas de ce communard ICI. Avec la publication d’un premier texte sur son évasion de Nouvelle-Calédonie. Le texte que je donne ici est de 1869. L’auteur a fait un rêve très précis. Il raconte le monde comme il le voit venir. Et franchement son texte est surprenant car pour une part, il annonce La Commune. Je croyais l’avoir mis sur internet. J-P Damaggio
Posté par Livre social à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2019

Les Lettres françaises toujours là

Voilà comment Wikipédia résume l’histoire des Lettres françaises : « Les Lettres françaises sont une publication littéraire créée en France, en septembre 1942, pendant l'Occupation, par Jacques Decour et Jean Paulhan. C'est l'une des nombreuses publications du mouvement de résistance Front national. Il s'agissait alors d'une publication clandestine bénéficiant entre autres de la collaboration de Louis Aragon, François Mauriac, Claude Morgan, Edith Thomas, Georges Limbour, Raymond Queneau et Jean Lescure. Après la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 avril 2019

Du temps des manifs sabre au clair à Toulouse

Voici une anecdote au sujet d’une manif toulousaine en 1934 pour la venue de Taittinger. Toulouse a été mis en état de siège. Jean Marcenac et Lucien Bonnafé était à la pointe du combat. La préfecture voulait assurer le droit de réunion. Les gardes mobiles ne furent pas tendres. « C’est à cet instant que du fond de la rue de Metz, nous vîmes arriver, sabre au clair, une charge de gendarmes à cheval. » indique Marcenac dans ses mémoires (p. 136) Lucien Bonnafé a fini par être arrêté et Marcenac indique : « L'image... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 avril 2019

Sternhell-Berstein et le fascisme en France

Sternhell_Bernstein  Marianne vient de donner la parole aux deux camps suite à la publication du livre, l’histoire refoulée de Zeev Sternell. J’ai déjà évoqué la question autour de la polémique de 2014. D’un côté l’historien Sternhell qui enfonce le clou sur le fascisme et la France : le PSF était un parti fasciste. De l’autre Bersntein qui répond : « La Rocque réclame donc «des changements dans la constitution et non un changement de constitution ». A quelques nuances près, il annonce ce que sera une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
12 mars 2019

1851 : l’instit perd ses moustaches

De Cladel à son ami Clovis Hugues je me doutais que le port de la barbe avait des raisons politiques. Celle à l’inverse de barbus d’aujourd’hui. Dans un livre de ma bibliothèque je découvre qu’en effet la barbe était signe de révolte. Et le fait est devenu officiel après 1851 ! Une circulaire du 20 mars 1852 fixe l’aspect extérieur des instituteurs qui était sous surveillance y compris sous la République. « Pantalon noir, gilet et redingote de la même couleur avec boutons dorés et palmes sur les revers de la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2019

Paschal Grousset et le nouveau numéro du Spiridon

Depuis des années une personnalité comme Paschal Grousset, qui ne pouvait pas rester dans l'ombre, pas plus André Laurie, ou Philippe Daryl (ses pseudos), trouve en la Société Grousset-Laurie-Daryl, ou SGLD, les moyens d’une belle réhabilitation.  Pour ce faire, chaque année, elle présente un numéro de sa revue, Spiridon qui rappelle une activité surprenante parmi tant d’autres, du communard habitant de Grisolles : la défense de l’hygiène.  Comme il le note en 1888, on érige des statues à la gloire de généraux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2019

Instituteurs surveillés en 1850

Pendant longtemps les instituteurs ont été surveillés. Par les curés jusqu'en 1848. Par l'Etat à partir de 1848. Le document ci-dessous traite de la surveillance des instituteurs sur l'arrondissement de Castelsarrasin, par l'Etat, en 1850. Une surveillance qui annonce le coup d'Etat du prince-président en 1851, car dans les faits, entre république et anti-république, parfois la marge est mince, comme en 1940 quand une asssemblée élue en 1936 (mais sans quelques communistes) vote les pleins pouvoirs à Pétain. Un document à la fois... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 janvier 2019

La CGT et l’Europe

  Pour voir où en était la CGT et les gilets jaunes je suis allé sur le site de la Confédération. J’y ai retrouvé la référence au Congrès de la CSI à savoir la Confédération syndicale internationale. Depuis combien de temps n’ai-je pas été voir ce qu’il en était de cette bureaucratie européenne ? Peut-être dix ans. Mais je suis rassuré : «Plus de 1 200 syndicalistes parlant au nom de 207 millions de travailleurs dans 130 pays, 331 centrales syndicales représentées… La plus grande assemblée démocratique des... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2018

Gérard Noiriel et Flora Tristan

Gérard Noiriel né en 1950 a suivi un parcours que je connais bien. Passage par l’Ecole normal d’instituteur pendant cinq ans (en même temps que moi) où il est un des rares à ne pas obtenir son CAP (je l’ai eu de justesse) et donc devient… instituteur remplaçant. Il fait ensuite la coopération au Congo (moi aux USA). Il passe par le PCF jusqu’en 1980 (moi jusqu’en 1987) car à cette date, à Longwy, il soutient une radio de lutte, Lorraine Cœur d’Acier, publie un livre qui critique les structures du PCF et vu les réactions de ce parti,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2018

Vincent Azoulay à Larrazet

Vincent Azoulay[1] a accepté de partager son savoir sur la Grèce antique avec le public de Larrazet. Il a tenu d’abord a bien se situer entre les deux extrêmes : ceux qui disent qu’il n’y a rien à apprendre d’une expérience quand les esclaves étaient exclus de la gestion de la cité et ceux qui prennent des processus de la démocratie athénienne sans saisir le fond des questions. Notre démocratie malade tente trop vite de s’appuyer sur la rhétorique, la démocratie participative, ou le tirage au sort pour proposer des solutions... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :