16 octobre 2015

Max-Paul Fouchet, Alger, l'URSS

Max-Pol Fouchet est né le 1er mai 1913. Peu après, son père part à la guerre et se fait gazer. Cet armateur normand va ensuite s'installer à Alger où le jeune Max-Pol Fouchet dirige la jeunesse socialiste et anime un journal au titre simple NON. On peut y lire, en 1933, les carnets de guerre de son père mais surtout, il est déjà poète. Et ce poème à la gloire de l'URSS pourrait faire réfléchir ceux qui accusent Louis Aragon d'avoir lui aussi chanté le pays des soviets. C'est au moment de la révolution chinoise. Je garde la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2015

Georges d'Esparbès et Napoléon

Plongé depuis longtemps dans l'histoire de Moissac, sans Camille Delthil je n'aurais pas tourné mon regard vers Georges d'Esparbès un écrivain étrange, plus oublié encore que Léon Cladel, même si son nom orne une rue de Valence d'Agen où il est né. D'Esparbès est un auteur guerrier mais il serait injuste de s'arrêter là, comme il me semble injuste de penser qu'il n'y a pas de guerres… justes. J'ai écrit "écrivain étrange" car en effet, qui a pu consacrer sa vie culturelle à faire les éloges de Napoléon 1er ? D'autant qu'il ne... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2015

Barokas le fou de littérature

 Philippe Mazille dans La Dépêche d'aujourd'hui rend compte du livre de Michel Ferrer où le Saint-Antoninois nous permet de suivre les premiers pas de Bernard Barokas. Son compte-rendu me dispense d'entrer dans le détail. J'ajoute juste ce lien internet qui permet de découvrir un entretien avec le jeune fou de littérature qui se confie sans se confier, à la fois timide et tranquille. http://www.ina.fr/video/CPF11003000 A lire cette correspondance de 1967 on sent dans les profondeurs de la société ce que allait être mai 68,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 octobre 2015

Momméja et Bandello

En reprenant le journal de Momméja voici ce qu'il écrit le 10 août 1914.  "10 août Maurice fait demander une bride de cheval qu’il lui faut à tout prix ; je réussis à la trouver et je l’expédie. Pas de nouvelles importantes aujourd’hui. Repas physique réconfortant. Quelques bonnes heures à travailler sur les épitres de Bandello[1] auquel je m’attache de plus en plus, parce qu’il est réellement sympathique et, surtout parce que je découvre alors que tout le monde le méconnaît ou l’ignore. Oui, je le découvre, au sens le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2015

Perret n'est pas seulement d'hier

  La femme grillagée : Pierre Perret   Après les jolies colonies de vacances, Pierre Perret a continué son chemin jusqu'à cette chanson de 2011 Paroles de La Femme GrillagéeÉcoutez ma chanson bien douce Que Verlaine aurait su mieux faire Elle se veut discrète et légère  Un frisson d'eau sur de la mousse C'est la complainte de l'épouse De la femme derrière son grillage Ils la font vivre au Moyen Âge Que la honte les éclabousse{Refrain:} Quand la femme est grillagée Toutes les femmes sont outragées Les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2015

Entretiens avec Boualem Sansal

  entretiens_avec_Boualem_Sansal Nous reprenons en pièce jointe un entretien de Boualem Sansal sur El Watan, un sur Le Figaro et un texte pour Rue 89. Sur le blog précédent nous avons déjà souvent évoqué Boualem Sansal : Sansal, Ghitany, Cervantès Cinq hommes à la tribune : les deux écrivains, le traducteur pour Ghitany, le présentateur et le lecteur. C’est beaucoup pour des… conversations méditerranéennes qui se tiennent dans la salle de la Médiathèque Cabanis à Toulouse dans le cadre du Marathon... 07/06/2010 Boualem... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 septembre 2015

Epées paysannes de Léon Cladel

Ep_es_paysannes_de_L_on_Cladel Un pétit détour par Cladel. Ce texte de Cladel que je viens de trouver paraîtra bien guerrier aux lecteurs d'aujourd'hui. Il témoigne surtout de cette philosophie cladélienne du passage du témoin entre générations du peuple. Et aussi de ce fait simple qui vient un peu en contradiction avec la philosophie précédente : les classes sociales ne sont pas l'effet d'une naissance. Le mérite peut les bousculer ! Quant au style de Cladel, il est au cœur de cette nouvelle, un style plus lisible que dans un... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2015

Vazquez Montalban et la réalité

   Pour penser à la réalité.... JPD p. 269 Marcos le maître des miroirs, ou Vazquez Montalban dialogue avec Bellinghaussen au sujet d’Octavio Paz, le poète mexicain.  « Je me souviens d'une chose : lors d'une rencontre d'intellectuels à Valence, en 1987, commémorative de celle qui avait été célébrée dans le même lieu en 1937, en pleine guerre civile espagnole, pour sceller l'alliance des forces de la culture contre le fascisme, Paz(1) pontifia en disant que la guerre civile avait été finalement gagnée par le roi... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 septembre 2015

La mort d'Hillerman dans Le Monde

  Le Monde 31 octobre 2008 Tony Hillerman le romancier américain qui avait placé le territoire navajo sur le planisphère du polar, est mot le 26 octobre à Albuquerque, Nouveau-Mexique, d'une insuffisance pulmonaire. Il avait 83 ans. Les héros de Hillerman, Joe Leaphorn et Jim Chee, travaillent pour la police tribale navajo, dans la région de Four Corners, où se touchent l'Utah, le Colorado, l'Arizona et le Nouveau-Mexique. Eux-mêmes navajos, ces policiers comptent parmi les plus fins limiers du genre, mais leur vrai titre de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 août 2015

Pouvillon, les suites de l'affaire Dreyfus, 1851

Voici un propos de Pouvillon dans la Petite République du 22 avril 1904 qui permet de revenir sur la récupération que Maurras fait de cet écrivain. Là le propos est clair et je ne suis pas surpris que le roman fasse le détour par… 1851. Si au lieu d'aller à Perpignan il était allé aux Archives du Tarn-et-Garonne il aurait découvert beaucoup moins d'interrogatoire mais les mêmes phénomènes. Avec y compris l'interrogatoire du jeune Léon Cladel qui avait seulement 16 ans ! Le propos que tient là Pouvillon me paraît fondamental a bien des... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,