24 août 2015

Pouvillon aux côtés de Maurras

Sur le site maurras.net, Pouvillon est deux fois à l'honneur. D'un côté une lettre de Pouvillon qui rappelle l'amitié qu'il vouait à Maurras, amitié que l'affaire Dreyfus ne pouvait briser. Puis un texte de mai 1940 où Maurras célèbre Pouvillon (voir ci-dessous). Ce texte de Maurras à la gloire de la Terre mère confond chez Pouvillon le désir de rendre compte d'un monde et le rapport politique qu'il entretient avec ce monde là. Une confusion qui en 1940 pour un tel article passe inaperçue mais pas au moment de l'affaire Pouvillon à... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 août 2015

Emie Pouvillon aux côtés de Jules Vallès

L'écrivain montalbanais Emile Pouvillon (1840-1906) avait 27 ans quand il participait au journal de Vallès, La Rue, en 1867. Voici un des articles publié juste après le nouvel an de 1868 qui donne de l'homme un aperçu peu classique. Vingt ans il publiera sur le même thème un article dans La Femme que je reprendrai plus tard. Jean-Paul Damaggio     LE FUMIER DU JOUR DE L'AN Le jour de l'an est mort — éteinte cette friperie éblouissante qui empourprait le brouillard,— aplati, vidé, ce mensonge gonflé d'espérances, bariolé... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2015

Marciac 2015

    Le Lundi 10 août en roulant vers Marciac, à la radio, une belle émission sur l'histoire de Cuba. Avant Castro l'artiste Nat King Cole avait été refusé dans un hôtel car il était noir. En arrivant à Marciac une belle expo sur Cabu dessinant le jazz. Retrouvailles avec la négritude de Nat King Cole. J'ai appris son existence avec le Péruvien Bryce Echenique. Partout la foule en ce jour de soleil. Nous avons décidé d'aller à la salle L'Astrada pour découvrir un spectacle unique, le trio qui rassemble le pianiste... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2015

Le roi Lear est passé par Avignon

  Au Festival d’Avignon il y a le In et le Off et cette année les «organisateurs» du Off ont décrété qu’il avait cinquante ans. Mais il existe aussi le IN-IN, le Off-Off et aussi le Off-In ou le In-Off. Pour dire que dans le In il existe une cérémonie symbolique : la Cour d’Honneur (le IN du IN). Pour dire qu’un acteur du In de la Cour d'Honneur jouait au même moment dans le Off. Pour dire que le Off a des théâtres permanents et d’autres de circonstances.  Le « La » était donc donné cette année par une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 juillet 2015

Amin Maalouf, Paula Jacques à Toulouse

Le 12 juin 2011 Amin Maalouf entre à l'Académie française. Le romancier naît à Beyrouth entre dans l'Institution. Auparavant la Commission européenne lui avait confié la présidence d'un groupe de réflexion sur le multilinguisme. Dans le débat avec Olivier Poivre d'Arbor qui vient de se tenir à la Médiathèque de Toulouse, des éléments de cette passion pour les langues ressurgira. Que parlait-on à la cour du roi d'Egypte avant sa destitution ? Italien avec le petit personnel et turc au Conseil des ministres. Un pays ou le français... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 juin 2015

Ascaride-Salvayre

Théâtre du Capitale. Jeudi 25 juin 2015. Marathon des Mots. Toulouse. Sur scène Ariane Ascaride actrice et Lydie Salvayre romancière. L'objet du délit : Pas pleurer. Et le public n'a pas pleuré. Un roman n'est pas du théâtre en conséquence lire n'est pas simple. Et lire des extraits d'une œuvre ça complique la tâche. Qui choisit les extraits : la romancière pour que le sens reste celui qu'elle a voulu donner, ou la lectrice pour les passages qu'elle sent plus digne de passer par l'oral ? Le roman tient sur quatre pieds mais,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2015

Lydie Salvayre et sa mère

 DURRUTI BUENAVENTURA (1896-1936) sur la photo Le 25 juin à 20 h, au Capitole, à Toulouse, Ariane Ascaride lira pendant une heure des extraits de Pas pleurer, le dernier roman de Lydie Salvayre (entrée 10 euros). Je me suis dit qu’il était temps que je me plonge dans le prix Goncourt 2014 ! Une histoire qui commence très banale : en 1936, en Aragon, l’anarchiste, le communiste et plus loin le franquiste, et pour l’anarchiste, l’appel des lumières de la ville, Barcelone. En parallèle le récit que le Français Georges... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 mai 2015

Quand Max Biro et Jacques se croisent à Foix

   A Foix, comme l'observe le commentaire de Jacques, deux auteurs de La Brochure se rencontrèrent. Je retrouve avec plaisir le texte que j'avais écrit alors. Et sur la photo nous sommes les quatre car Jacques est celui qui la prend. Dans l'ordre, Marie-France, Jean-Paul, Monique et Max. Jacques qui vient de m'envoyer ce commentaire sur le livre de Max :  " Je me suis aussi replongé dans La jeunesse de Calmoun qui est un récit formidable, bien mené. C'est tout un voyage multicolore («comme un film, comme un... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2015

Hommage à Tahar Djaout

  Année faste pour moi que l'année 1992. A la Maison de la Presse de Montauban je pouvais chaque semaine acheter Algérie actualité et Les Nouvelles de Moscou, un voyage en direct à Alger et Moscou pour quelques menues pièces. Depuis le 2 juin 1993, il n'y a pas un jour où quelqu'un, quelque part n'assassine une fois de plus Tahar Djaout car ce journaliste, poète, romancier est de ceux que l'on ne peut assassiner qu'une seule fois. Jaurès est dans le même cas. Le hasard veut que je retombe sur ce texte que j'avais diffusé en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 avril 2015

Le nouveau film de Moretti

  Mia Madre un film di Nanni Moretti - Trailer Ufficiale HD   Le nouveau film de Nanni Moretti   Nanni Moretti revient à Cannes. Voici pour les italianophones la présentation qu'en fait le journal La Républica. Le titre s'appelle "Ma mère". A suivre. Jean-Paul Damaggio     Dall’uscita di Habemus Papam, forse il suo film più autarchico e profetico, sono passati quattro anni. Il ritorno al cinema di Nanni Moretti, che si conferma il cantore più autentico e ironico della sua generazione, non poteva... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :