25 janvier 2020

Michéa en 2018 sur l’Obs

Nouvel_Observateur_20_septembre_2018  Le Nouvel Observateur a fait connaître Michéa par des entretiens. Il y a eu celui du 9 mars 2017 et vous trouverez ici celui du 20 septembre 2018. On y retrouve les idées classiques du philosophe. Voici sa positions par rapport au marxisme. Vous faites fréquemment référence à Marx. Quel marxiste êtes-vous ? Marx - du moins jusqu'à sa rencontre finale avec les populistes russes -tenait le capitalisme pour une étape « historiquement nécessaire » de l'évolution humaine dont la «... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2019

Jean-Claude Michéa mars 2017

Michéa_2017 Portrait : LUCILLE CLERC PORTRAIT D'APRÈS PHOTO : HANNAH ASSOULINE/OPALE/FLAMMARION  Cet entretien rappelle les positions de principe de Michéa. A la fin il y est question de Podemos et de Jean-Claude Monedero un des penseurs de Podemos mais qui est en dehors du mouvement. Les craintes évoquées se sont réalisées ! Podemos est revenu dans le giron de la gauche traditionnelle sous l’effet de plusieurs phénomènes : -         La scission d’une partie qui a créé... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 octobre 2019

Clouscard 1973 dans la Nouvelle Critique

Clouscard_1973 Dans la Nouvelle critique de 1973  C.R. propose une présentation critique du livre de Clouscard Néo-fascisme et idéologie du désir. (ci-contre la photo de couverture d'une réédition) Plutôt que de donner un document de plus pourquoi ne pas écrire ma propre présentation anachronique ? Elle déplacerait le propos. L’essentiel de livre n’est pas le freudo-marxisme mais « la forteresse toujours inexpugnable du Prince de ce monde : à la mode, à cette mode devenue idéologie, d’idéologique devenue... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2019

Michéa en 1973 déjà philosophe

La Nouvelle critique, mensuel du PCF, que j’ai évoquée au sujet de Pasolini avait une rubrique de compte-rendu de lectures. On y trouve un texte de Jean-Claude Michéa en mai 1973. Il était jeune et déjà marxiste iconoclaste. Je regrette de ne pas avoir suivi son conseil de lecture. Je ne sais si à un moment il a eu droit à y publier un article en pleine page. Il a cependant pu y rencontrer des amis de Clouscard (à suivre), Vincent Labeyrie (rendant compte du livre de Commoner) et quelques autres aussi iconoclaste que lui ! J-P... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2019

Michéa au Festival d’Avignon

De, quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? passons à la question plus juste : quels enfants allons nous laisser au monde ? C’est par la mise en scène du livre de Jean-Claude Michéa, L’enseignement de l’ignorance, que pendant une heure nous vivons au rythme de la pensée de l’écrivain. http://revuelimite.fr/lenseignement-de-lignorance-au-festival-davignon Bien sûr on pourrait croire qui ce titre renvoie au livre de Jacques Rancière : Le maître ignorant. Il en est l’inverse mais voyons les faits. Voici le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2019

Natacha Polony et Jean-Claude Michéa

Me voici totalement d'accord avec Natacha Polony. Marienne paut à la fois publier un édito de Jacques Julliard qui en appel au sauveur François Hollande et ce texte à la gloire de Michéa. Les uns peuvent prendre prétexte de Julliard pour rejeter Marianne ou faire de même sous prétexte du soutien à Michéa. A chacun sa façon de lire. JPD   Marianne / 31 mai au 6 juin 2019  Jean-Claude Michéa le visionnaire inclassable  Notre collaborateur Kévin Boucaud-Victoire signe un brillant et passionnant essai consacré au... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2019

La fin du Moyen-âge à Castelsarrasin

Quelques mots sur la conférence que j'ai présenté à l'ASPC de Castelsarrasin. Le 12 mai 1844 le nouveau maire de Castelsarrasin se lance dans un projet très ambitieux de rénovation de la ville. Monsieur Patron, nommé à ce poste par Louis-Philippe, veut une ville moderne et, du déplacement de l’abattoir à la réfection des rues, les plus grands travaux sont prévus et obligent d’après lui, à la démolition de deux tours dont la Tour Garonne ou Tour Saint Sauveur. Cette tour est un chef d’œuvre «de la plus belle époque de l’art dans le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 décembre 2018

Larrazet, Michéa, C’est mon choix

A Larrazet Michéa a évoqué une question qu’il juge symbolique et que beaucoup de présents auront pris pour une exagération. Il a rappelé que quelqu’un, je ne sais où, demande à ce qu’on lui enlève 20 ans sur sa carte d’identité car «c’est son choix». C’est mon choix est un slogan qui fait fureur avec la question du voile mais qui va beaucoup plus loin comme l’indique ce témoignage raconté par EMMA VAN DER HECHT sur Marianne du 23 au 29 novembre 2018 : «Le 14 octobre dernier se déroulaient à Los Angeles les championnats du... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2018

Michéa, Plenel à la même tribune

La farandole Biterroise interprète le chant à la gloire du 17 ème Un tel événement n’était possible qu’à Larrazet. Attention, ce ne fut pas un débat entre Plenel et Michéa mais un côte à côte, les deux hommes ne jouant pas dans la même équipe et Plenel avait un avion à prendre quand Michéa avait à prendre… la parole. Plenel a fait ses classes de journaliste à Rouge, journal de la LCR, puis, quand d’autres membres de ce parti sont allés chercher fortune au PS, lui est devenu le grand maître du Monde jusqu’au jour où il a trouvé... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 novembre 2018

Michéa, Plenel à la même tribune

Un tel événement n’était possible qu’à Larrazet. Attention, ce ne fut pas un débat entre Plenel et Michéa mais un côte à côte, les deux hommes ne jouant pas dans la même équipe et Plenel avait un avion à prendre quand Michéa avait à prendre… la parole. Plenel a fait ses classes de journaliste à Rouge, journal de la LCR, puis, quand d’autres membres de ce parti sont allés chercher fortune au PS, lui est devenu le grand maître du Monde jusqu’au jour où il a trouvé sur sa route Pierre Péan ! Le livre « La face cachée du... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,