15 octobre 2017

Gimona Canta

la sobirana-Los Pagalhos   Pourquoi ne pas l'avouer, je ne connaissais pas cette chanson qui a terminé le spectacle ce matin aux Gabachoux. La sobirana. Enfin, "terminé", je veux dite juste avant le se canta. Non ce n'était pas les Pagalhos qui chantaient. Mais le groupe les Amassats de Bigorre. Dans le cadre des polyphonies occitanes. Ils chantent en bigourdan disent-ils. Trois groupes se sont succédés. Dont cinq montalbanaises d'abord. Puis un groupe de femmes venues des Pyrénées. Un beau moment de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2017

Le Parnassiculet vu en 1872

Pour compléter les informations déjà données sur le Parnassiculet, voici ce que disait l'éditeur en préface, à la sortie du livre où Paul Arène et Alphonse Daudet tenaient la vedette. J-P Damaggio    Le Parnassiculet contemporain, deuxième édition Paris Librairie centrale (J. Lemer, éditeur) 9 rue des Beaux-Arts, 9, 1872 Paul Arène, Alfred Delvau, Jean Du Boys et autres  L'éditeur du Parnassiculet contemporain, afin d'empêcher les curieux de trébucher et se casser le nez dans le corridor du Charentonneau où il... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 août 2017

Aragon et la leçon de Ribérac

Je n'ai acheté qu'un numéro de Digraphe à cause d'un inédit de Pasolini et hier par hasard je l'ai repris et j'ai découvert par surprise l'article évoqué dans le post précédent ! Il se trouve qu'encore une fois j'ai croisé l'ami René Merle sur ma route puisqu'il avait traité la question à cette adresse : ICI. J'incite les lecteurs à se reporter sur la présentation de René Merle d'autant que sur Digraphe de 1993 rien n'indiquait qu'il s'agissait du texte publié en 1940. René Merle met le texte que je donne en entier, le place dans le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2017

Femmouzes T en 2005

J'ai noté la présence au festival d'Uzeste de Rita Macedo et j'en ai déduit que les Femmouzes T alors j'ai repensé à ce souvenir. D'où la reprise de cet article. J-P Damaggio La chanson « manifestive » des fameux Femmouzes T VENDREDI, 4 MARS, 2005, L'HUMANITÉ Convivialité et bonne humeur assurée. La musique brésilienne a ceci de merveilleux qu'elle déclenche l'envie de s'amuser et de danser. Les Femmouzes T qui depuis douze ans excellent dans le registre des musiques du Nordeste brésilien ne diront pas le contraire. Les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 août 2017

Mouss et Hakim en 2005

La tchatche des frangins des faubourgs toulousains VENDREDI, 24 JUIN, 2005, L'HUMANITÉ Avec ces deux-là, il y a tant de fêtes qu'ils arrivent à faire oublier les jours de pluie. L'été est là et l'on retrouve Hakim et Mouss Amokrane avec leur accent chantant - celui de Toulouse - où ils vivent et qui sert de QG autant que de base arrière à leurs succès. C'est ici, côté faubourgs de la Ville rose, qu'ils ont composé avec Magyd Cherfi et Rémi Sanchez les plus belles pages de l'aventure Zebda. Agitateurs du collectif toulousain... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2017

Sisteron, Nadau, Arène

Le 22 août, le groupe Nadau chante à Sisteron. A l’invitation du coumitat de felibres. Nadau toujours là, fidèle avec un public de fidèles. Des Béarnais, à l’autre bout de l’occitanie. Des Pyrénées aux Alpes, une même langue pleine de variantes. Sisteron, la ville de Paul Arène honoré par son nom donné à l’avenue la plus importante. Avec un buste en pierre blanche installé par des amis. Buste de la fin du 19ème siècle : barbe et chevelure. Plus ou moins grande la barbe, plus ou moins longue la chevelure, telle était la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juin 2017

Marseille après une élection… le mythe

Non je ne parle pas de l'élection de 2017 (j'y reviendrai) mais celle de 1830 juste avant la révolution. Avec Marseille le mythe est toujours là, il affleure jusqu'à l'impossible et si je reprends cet article c'est à cause de Garcilaso de la Vega que Marseille eut voler à la ville de Nice. C'est le début d'un feuilleton Graclaso de la Vega, ce soldat-poète plus génial que Cervantès mais qui ne pouvait pas franchir les murailles de la renommée ! Il est mort à Nice et même sa mort est une légende. Un des hommes les plus incroyables de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2017

Pyrénées, tourisme, Lefebvre, 1965

En 1965 partout en Europe mais surtout au soleil, nous entrons dans la phase du tourisme bétonné. Sur les bords de la Méditerranée je me souviens des combats perdus d’avance contre la construction de villes fantômes qui seraient vides l’hiver. Et qui ne sont pas des villes fatômes. Au même moment Henri Lefebvre évoque la question du tourisme au sujet des Pyrénées : « L'agriculture moderne et le flot du tourisme suffiront-ils à pénétrer, à transformer cette zone ? Rien de moins sûr. Jusqu'à nouvel ordre, ils la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 22:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 mai 2017

Henri Lourdou a lu Pyrénées

Henri Lourdou se définit comme vert social-démocrate et propose un blog riche dont je ne partage pas la philosophie mais qui est très utile. Je reprends ici sa lecture du livre réédité de Lefebvre en observant que bien que pyrénéen et bien que lecteur de Lefebvre il n'avait pas eu connaissance de l'original de 1965. Sur ce thème lire aussi : Michel Chevalier   Damaggio J-P Damaggio   Henri LEFEBVRE "Pyrénées" Publié le 19 juillet 2013 par Henri LOURDOU Henri LEFEBVRE "Pyrénées", éditions Cairn,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2017

Gloire aux espoirs déçus ?

En ce vendredi 5 mai 2017, je quitte à Béziers un colloque sur Félix Castan. J’aime peu cette ville et Robert Ménard n’y est pour rien. La sortie vers l’autoroute n’est pas des plus simples. Les nuages sont bas et l’air sombre comme mes neurones. Rien à voir avec le colloque dont j’essaie de me remémorer les meilleurs moments. Après le film que je me suis fait sur les Pyrénées, j’arrive à l’aire du Belvédère, cette aire de l’autoroute d’où on a une vue d’ensemble de la cité de Carcassonne. Autant Béziers me laisse au mieux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :