15 août 2019

André Stil, le patois vu des corons

André Stil a participé un temps avec Noël Arnaud au surréalisme. J’ai voulu voir s’il en disait un mot dans son autobiographie. Il indique page 83 : « Cette expérience [le surréalisme], j’y insiste un peu parce que peu de gens savent que j’ai commencé par là. Beaucoup croient, en bien ou en mal, que je suis né tout armé au réalisme. Avant, il y avait toute cette aventure jeune, naïve du surréalisme, après laquelle il ne peut plus y avoir de réalisme naïf. Il n’y a plus de roman heureux.» Je ne commente pas pour m’en tenir... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 août 2019

Voyage à Venise de Mme Mistral

Voyage_à_Venise_par_Mme_Mistral Bien qu’occitaniste depuis le début des années 1970 je n’ai jamais lu Frédéric Mistral. La faute en incombe à Mary-Lafon qui m’a dissuadé de cet effort (j'ai lu tout de même Mistral ou l'illusion de Robert Lafont). J’aurai pu ne pas en tenir compte mais c’est ainsi : je n'en suis ni désolé, ni heureux. Et voilà que, oh mystère de la vie, je tombe sur un récit de voyage de Mme Frédréric Mistral : Marie Mistral ! Son voyage à Venise de 1894 a comme premier effet de nous présenter la Venise... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 juillet 2019

Joseph-Pierre Durand et le félibrige

Le texte que j’ai publié est surprenant à plus d’un titre et je souhaite y revenir car il apporte des éclairages imprévus. 1 ) Pourquoi est-ce lui, plutôt opposé au félibrige, qui est choisi par la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron pour aller la représenter aux Fêtes latines de 1878 à Montpellier ? C’est seulement depuis 1874 que le médecin laboureur s’intéresse au patois suite à la publication d’un dictionnaire rouergat. Il considère que le peuple connu comme ignorant c’est, sur ce point, le savant, par... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2019

Un texte totalement surprenant sur le félibrige en 1878

Joseph_Pierre_Durand_de_Gros_et_le_félibrige En 1878 il y a une fête à Montpellier en l’honneur de l’idée latine lancée par le Félibrige. En 2011 elle a fait l’objet d’une étude précieuse[1] mais sans y lire la moindre trace du compte-rendu qu’en a fait un certain Joseph-Pierre Durand de Gros pour ses amis de Rodez qui l’y avaient envoyé. Je me suis plongé dans ce texte uniquement à cause de cette particularité : l’auteur est le fils d’un condamné de 1851 et de ce fait il s’est exilé lui-même en Angleterre et ensuite aux USA. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 juillet 2019

Arnaud Cance chanteur occitan

Sur un site de vidéo qui présente des occitanistes je retiens le cas d’un natif de Naucelle (Aveyron) dont le propos me semble très utile. Je ne le connaissais pas et la chanson de la fin nous renvoie vers Auguste Rosier de Sauveterre en Rouergue, dossier que j'ai un peu abandonné ces derniers jours.  https://vimeo.com/337844204 Bravo. Jean-Paul Damaggio
Posté par Livre social à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2019

Damaggio sur Tr'oc revue occitaniste

Voir présentation générale du mensuel Tr’òc : ICI. 1991-1992 : Jean-Paul Damaggio sur la revue Tr’òc  Damaggio_sur_Tr_oc A recopier les 50 pages que représentent mes contributions à ce mensuel j’en mesure mieux l’importance. Là se structurent mes positions culturelles, politiques, sociales. J’y joue le rôle du journaliste rendant compte de livres, colloques, concerts, rencontres et à ce mot rencontre je note que mes écrits sont en lien direct avec les rencontres qui sont nées avec la revue. Il faudrait que je... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 juin 2019

Jean Guilaine l’occitan

Hier à la fin de mon exposé sur Nonorgues, Mme Cros qui m’avait invité au nom de l’UTAM m’a offert le dernier livre de Jean Guilaine, Mémoires d’un protohistorien, qu’Odile Jacob lui a proposé d’écrire. Il vient juste de paraître et je reconnais que le choix est judicieux car de moi-même je ne l’aurais pas croisé. Le protohistorien raconte donc sa vie et je reprends ici ce qu’il dit de l’occitan page 407. Je le livre à votre réflexion sans commentaires si ce n’est mon propos de l’article précédent : le rapport entre le réel et... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2019

Tr’oc un mensuel de rencontres occitaniste 1991-1992

Sommaire_de_Tr'oc  En me penchant sur le cas du créole mauricien j’ai eu envie de relire ce qu’Elisabeth Mallet disait sur la langue dans une revue ancienne. Je me suis aperçu que le dossier n’était pas dans l’ordre. J’en ai profité pour retrouver les sommaires (avec quelques erreurs). Ce mensuel, nous l’avons créé, René Merle et moi-même. Le format 21x27, de quatre à huit pages. Ce sont surtout les relations de René Merle qui ont permis qu’il soit alimenté. Au bout de deux ans, nous avons par avance annoncé la fin de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2019

Gautier-Sauzin, Montauban, 1791

gautier_sauzin_montauban_1791   J’ai déjà publié ce texte sur l’ancien blog. ICI. Je le reprends ici pour une lecture plus agréable. A le relire je m’étonne mais bon les commentaires seront pour plus tard. Je dois remercier l'inspecteur d'académie de l'époque qui a accepté que j'aille à Montpellier pendant le temps de classe. Je n'ai été absent de mon boulot, au cours de toute ma scolarité que 7 jours dont deux pour cette intervention occitaniste. Ce travail est fondateur pour moi car il m'a mis en relation avec René... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mars 2019

Les historiens jugent les historiens : le cas Mary-Lafon

J’ai remarqué depuis longtemps, surtout dans le monde de l’histoire locale, que les historiens ne sont pas tendres avec leurs prédécesseurs qui se sont trompés tant et plus. Ils ne lisent d’ailleurs que leurs erreurs… Je ne parle bien sûr que des historiens qui ont travaillé souvent très dur pour faire avancer quelques connaissances. Le hasard a voulu que je commence par me passionner pour l’un d’eux, historien du 19 ème siècle, Mary-Lafon plus souvent dénoncé que lu, et jamais lu pour ce qu’il était. Je découvre avec Gallica une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :