20 février 2019

Perbosc syndicaliste

En 1905 il existait à Montauban une Bourse du Travail qui publiait un bulletin. Elle décida de donner la parole à Antonin Perbosc de cette manière. JPD   A TRAVERS LIVRES ET REVUES Dans un Bulletin de l'Association pédagogique des Instituteurs et Institutrices laïques de Tarn-et-Garonne, nous trouvons le chant suivant, qui est la traduction française d'un poème écrit en langue d'oc par un distingué instituteur de notre département. Tous les camarades qui rêvent de la cité future liront avec plaisir ces accents généreux et de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 janvier 2019

Une pub insupportable

Le hasard m'a fait acheter voici trois jours La Dépêche du Midi en Haute-Garonne. Cette pleine page de pub m'a une nouvelle fois indigné. Qu'une entreprise face de la pub pour contrer la concurrence et gagner des parts de marché, passe, mais pourquoi de la pub de la part d'une collectivité locale, si ce n'est pour faire un énorme cadeau déguisé à un journal ami ! Les gilets jaunes pourraient exiger une loi interdisant cette forme de pub et une autre obligeant d'inscrire le coût d'une pub sur la pub comme on écrit de ne pas manger... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2018

Des Cathares ou des Albigeois

  La Dépêche vient de se faire l’écho en Une de son édition de dimanche dernier d’une polémique entre historiens au sujet de la réalité du catharisme dans le Sud-Ouest. Alessia Trivellone, maître de conférences en histoire du Moyen-âge à la fac de Montpellier vient de démontrer que la présence cathare dans le sud-ouest était loin d’être une évidence. Un mythe qui s’est développé au cours du XXème siècle avec cependant des origines très anciennes désignerait comme Cathares, les Albigeois. Pour moi il ne s’agit pas d’une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2018

Chanter autour de la Gimone

"L'albada" par Semiac en Bigòrra   Pour la cinquième année quatre groupes de chorales sont venues à Lafitte et autour du village pour chanter. Semiac en Bigorra, une chorale très nombreuse et totalement masculine. Trois chorales féminines : Bailina, Canthilhas (les Montalbanaises), Bouillon de Brouches. Une action originale animée par le maire de Lafitte, Jean Fégné, professeur d’espagnol et d’occitan même si pour le moment, il n’y a pas d’occitan dans son poste actuel. Des petites communes se sont regroupées pour... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2018

Elisée Reclus, Histoire d’un ruisseau

J’ai acheté ce livre, que je viens d’utiliser plusieurs fois, à l’éco-musée, de la papèterie de Vaux en Dordogne. Cet éco-musée est le point final d’un parcours qui explique avec panneaux à l’appui le ruisseau Les Belles Dames. Ce parcours a été réalisé grâce à Elisée Reclus qui n’est pas dans les illustres du Périgord. C’est vrai, il est né dans la Gironde voisine mais le livre présente bien d’autres noms qui ne sont pas natifs du Périgord. Son histoire d’un ruisseau est présentée de belle manière ICI. Rien de surprenant si c’est... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 septembre 2018

Le décès d’André Dupuy

N’ayant aucune tendance à suivre l’actualité, c’est seulement aujourd’hui, en bavardant avec l’ami René Pautal que j’apprends le décès d’André Dupuy. Le nom et le prénom sont répandus si bien qu’on trouve sur internet, beaucoup d’André Dupuy décédés ces derniers temps.  Celui qui nous concerne est sans aucun doute possible l’André Dupuy domicilié à Saint Christol (34400), né à Lavit (82120) et décédé à Montpellier (34000) le samedi 17 mars 2018 à l'âge de 89 ans. «Le défunt repose à la Chambre Funéraire ROC-ECLERC, 160 rue... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2018

Chaussures Repetto en Dordogne

 Au premier plan chaussure de Mathieu Cheddid et sur la droite au fond celle de Stromae.   Je ne connaissais rien à l’histoire des balerines mais nous étions avec des amis dont l’un savait parfaitement le lien à faire avec l’usine périgourdine Repetto. Il a pu nous obtenir une visite détaillée de l’usine. Deux guides nous ont permis de déambuler à travers les ateliers tout en répondant à nos questions. Une visite inoubliable à plus d’un titre. Pour aujourd’hui je m’en tiens à l’aspect médiatique de l’entreprise par... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2018

Encore sur Bugeaud en Dordogne

Je découvre une polémique publiée sur Sud-Ouest au sujet de la statue de Bugeaud à partir de celle qui est à Périgueux. J’ai évoqué celle d’Exideuil. J’attire l’attention sur le deuxième article de Sud-Ouest où un historien rappelle comment entre 1940 et 1945 Bugeaud est traité en héros inversement à d’autres dont la statue sera fondue.  Le 11 octobre 1941, le régime de Vichy passe une loi sur l'enlèvement des statues et monuments publics en alliages cuivreux en vue de leur fonte. Les œuvres concernées sont celles « qui ne... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 septembre 2018

L’Auracanie en Périgord

Le Périgord est plein de surprises comme ce musée à TOURTOIRAC où on peut découvrir l’extraordinaire épopée d’Antoine de Touneins ; né en 1825 à Chourgnac d’Ans, fils de paysan périgourdin, il quitte sa Dordogne natale en 1860 et parvient à rallier à lui les tribus de l’extrême sud de l’Amérique. Les Mapuches, peuple d’origine précolombienne voient en lui un espoir d’autonomie et le proclament roi d’Araucanie et de Patagonie. Héritier en titre, le prince Philippe Boiry d’Araucanie a constitué une collection qui nous conte cette... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2018

1967, Stellio et le Périgord

Quel prénom pour un natif de Paris en 1921 ! Une façon, pour les parents, d’afficher des origines italiennes ? Je parle de Stellio Lorenzi bien sûr. Et pourquoi le Périgord en 1967 ? Il était parti à la recherche de Jacquou Le Croquant dont la projection de son feuilleton, à la télévision, annonce bien l’année 1968. Le réalisateur rebondissait ainsi après l’interdiction en 1966 de la série «L’histoire en direct» réalisée avec Alain Decaux et André Castelot, suite à la série sur les Cathares. Eugène Le Roy ne... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,