25 juillet 2018

Jean Ziegler en 68

LE MONDE — 6 avril 1968 Confession d'un révolutionnaire LE « JOURNAL D'UN GUÉRILLERO»  CE «Journal d'un guérillero» ouvre une brèche importante dans le mur de silence et d'informations truquées qui entoure encore aujourd'hui la souffrance de tant de peuples paysans d'Amérique latine. Un jeune commandant des Forces armées révolutionnaires de Colombie, homme venu de la ville, à la formation universitaire solide, mais qui exige l'anonymat, a recueilli au cours de ses années de maquis les récits multiformes, parfois... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 juillet 2018

Claude Julien en 1968

Avec d’autres il m’est arrivé d’inviter Claude Julien pour un débat à Montauban (en 1998). Il avait pris sa retraite à Villeneuve-sur-Lot et avait accepté de venir tirer les leçons de ses combats. La conférence improvisée aurait mérité un enregistrement car je n’ai pas connaissance qu’il ait eu la possibilité de s’exprimer à nouveau. A l’invitation des animateurs du journal Point Gauche ! il n’hésita pas à indiquer que les journaux n’ont jamais réussi à changer le monde. Lucidité ou amertume ? Voici la conclusion d’un... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2018

Thomas Jolly, Sénèque, Avignon

Avec Marie-France nous avons vu Thyeste, la pièce de Sénèque présentée dans la Cour d’honneur à Avignon. Le mardi suivant nous avions un trou dans l’emploi du temps au moment où il était présent à la FNAC. Nous avons hésité avant d’aller l’écouter car tant de choses ont déjà été dites. Finalement la petite heure de dialogue a été très instructive car les questions posées n’étaient pas les questions classiques. Pourquoi si jeune accepter de jouer dans la Cour d’Honneur ? Thomas Jolly : J’ai d’abord refusé. Olivier Py m’a... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2018

Souvenirs de voyage au Mexique en 1975-1976

A cette époque là j’écrivais déjà beaucoup sur une machine à écrire électrique, d’autant que mon emploi du temps professionnel me le permettait. Je viens de retrouver un texte suite à deux noëls passés au Mexique. Je le reprends non pour leur valeur plutôt nulle, mais comme témoignage. Souvenir_de_voyage_au_Mexique_en_1975_et_1976 Quand un jeune français de 24 ans passe la frontière qui d’un côté s’appelle Rio Grande et de l’autre Rio Bravo, voit ses repères bouleversés. Je travaillais alors aux USA un pays surprenant certes,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2018

Ma bibliothèque mexicaine 2018

Ma bibliothèque mexicaine 40 livres dont 10 en espagnol Pour Angeles Mastretta il manque trois livres en français que j’ai prêté et qui ne m’ont jamais été rendus.   Arraitz Nicolas, tendre venin, de quelques rencontres dans les montagnes  indiennes du Chiapas et du Guerrero, Phéromone, 1995 Barrera Vasquez, lo ignoraba usted, biblioteca basica yucatan, 2012 Barrera Vasquez, El tearro en Yucatan, biblioteca basica yucatan, 2012 Cacucci Pino, Nahui, Bourgois, 2008, traduit de l’italien par Benito Berlino Castaneda... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2018

Ma bibliothèque italienne 2018

Total : 210 livres dont 52 en italien.   Abbate : Capo d'orlando, un sogno fatto in Sicilia, Theoria, 1993 Abbate : Oggi è un secolo, Theoria, 1992 Abbate : Zero maggio a Palermo, Theoria, 1990 Actuel Marx : Marxisme italien, Quelle identité ? 1988 Altan : Trino Amendola : L'île, Liana Levi, (1980 traduit par Béatrice Propetto Marzi en 1983) Antonioni : Rien que des mensonges, JC Lattès, 1983, traduit par Sibylle Zavriew en 1985 Arbasino : Miroir, gentil miroir, Quai Voltaire (1974 traduit en 1990 par Annie Keriquel... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2018

Ma bibliothèque en 1996

Je ne sais plus pourquoi mais le 11 août 1996 j’ai décidé d’organiser ma bibliothèque. Sans doute à cause de l’importance prise par l’Italie qui avait donc besoin d’ordre. Les catégories sont étranges, d’autant que la France semble en être totalement absente. Tout comme la littérature. Or la France est comme la littérature dans plusieurs des dossiers. Ce recensement était incomplet.   A - Italie : 176 B - Ibérie : 98 C - Arabie : 44 D - Paysannerie : 35 E - Amérique du Nord : 55 G - Révolution française : 38 H - Germanie... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 juillet 2018

Réjean Ducharme en 68

J’ai déjà évoqué Michel Tremblay en 68 quand sa pièce Les Belles-sœurs surprend le public québécois. Pendant l'été 1968, Yvan Canuel met en scène la deuxième pièce de Ducharme, Ines Pérée et Inat Tendu. Ce qui nous renvoie au théâtre de Ducharme. Cette fois-ci, le succès n'est pas au rendez-vous. Sa troisième pièce, Le Marquis qui perdit, est créée au Théâtre du Nouveau Monde deux ans après sous la direction d'André Brassard, celui-là même qui avait signé la mise en scène des Belles-sœurs. La pièce est une pochade se déroulant en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2018

Sicre, Mai 68 et le centralisme

Claude Sicre a proposé un long texte sur Mai 68 qui aurait manqué d’imagination par l’effet du centralisme dominant. Ce faisant comme il aime le faire « il prend à revers absolument tout le monde» comme doit le faire tout occitaniste qui se respecte.  Il y a cependant un point sur lequel il ne prend à revers personne c’est sur l’aspect témoignage comme gage d’analyse. «Une des choses qui m'a frappé le plus en Mai 68 à Toulouse de ce point de vue "occitan" (je n'étais pas occitaniste, je n'avais pas la moindre idée de ce que... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 juillet 2018

AMLO face au crime organisé

C’est le défi majeur d’AMLO aussi, comme prévu, il vient de désigner son ministre de l’intérieur (Secretaría de Seguridad Pública) à savoir Alfonso Durazo (sur la photo). Ce n’est pas un nouveau en politique puisqu’il a travaillé en l’an 2000 auprès de Vicente Fox. Il a fini par rejoindre AMLO car ils partagent une double volonté : honnêteté et défense de la patrie. Venant du Sonora où il est né dans une famille nombreuse en 1952, il a commencé par travailler illégalement aux USA. Les premières mesures qui seront mises en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :