06 novembre 2017

1922 : Massacres ouvriers en Patagonie

C’est loin, c’était hier et qu’importe l’histoire ! Pourtant… Osvaldo Mayer a pendant des années étudié le cas de cette révolte des ouvriers agricoles dans le Sud de l’Argentine. Il a publié un livre traduit en français en 1996 par la petite maison anarchiste, Acratie. Ce qui déjà donne une idée d’un des aspects de la révolte. Ces massacres de masse (plus de 1000 personnes) ont existé au Pérou, à Trujillo en 1932, à Iquique au Chili en 1907 (je lui ai consacré un livre) et sans doute dans chaque pays des Amériques. A Santa... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2017

Argentine : modification des droits du travail

Le président millionnaire d'Argentine a lancé depuis la finoctobre une réforme des droits du travail. Les députés vont-ils la rejeter comme le demandent des syndicats ? Des syndicats mais pas tous les syndicats. Depuis les années 90 le syndicat officiel est concurrencé par une nouvelle organisation plus combative, le CTA. Ce syndicat a été traversé par des luttes de tendances avec la création de deux CTA, l'une dirigée par Pablo Micheli (sur la photo) et l'autre par Hugo Yasky. Pour lancer la lutte (une parmi des tas d'autres)... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2017

Osvaldo Soriano parle de Borges

Soriano__voque_Borges   L'écrivain très à gauche parle de Borges dans Rebelles, rêveurs et fugitifs. Donc il parle de l'Argentine et sa conclusion donne à refléchir : "Rares sont les hommes qui ont fait quelque chose pour ce pays et qui ont pu ou voulu s'y reposer. Mariano Moreno, le révolutionnaire, est mort en mer; San Martin, le libérateur, en France; Rosas, le dictateur, en Angleterre; Sarmiento, le civilisateur, au Paraguay; Alberdi, celui de la Constitution, à Paris; Gardel, qui nous a donné une autre voix, en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 novembre 2017

Sicile : la victoire pour qui

  Ils sont quatre mais deux seulement à espérer la victoire. Sauf que si les deux gauches se réconcilient… Les quatre noms avec le dernier sondage. Claudio Fava, (60 ans) une part de la gauche (13,8%) Nello Musumeci (62 ans) la droite + l'extrême-droite (35,5%) Giancarlo Cancellieri (42 ans) Mouvement cinq étoiles (33,2%) Fabrizio Micari (54 ans) la gauche officielle c'est le recteur de l'université de Palerme. (15,7%à Il existe d'autres candidats plus marginaux dont le candidat pour l'indépendance de la Sicile :... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2017

Alvear, Bourdelle, Buenos Aires

Au_sujet_du_Monument_Alvear En lisant Patagonie Rebelle d'Osvaldo Bayer je croise à nouveau le général Alvear. Marcelo Torcuato de Alvear président de l'Argentine de 1922 à 1928. C'est lui qui a dû accélérer l'installation de la statue de son grand-père réalisée par le Bourdelle. Et de l'un à l'autre il y aurait beaucoup à dire. Quand pour la première fois j'ai découvert au Musée Bourdelle les imposants éléments de la statue, j'ai été très étonné. Bourdelle qui n'a jamais reçu la moindre commande de l'Etat français aurait eu une... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 novembre 2017

Pierre Flamens proscrit de Castelsarrasin

  En 2017 quelqu'un n'a pas oublié de mettre des fleurs rouges sur la tombe de Pierre Flamens au cimetière de Castelsarrasin où la plaque revendique le titre d'ancien proscrit, parmi d'autres "médailles". J-P Damaggio Le personnage a été évoqué ICI.  
Posté par Livre social à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 novembre 2017

Bayer face à Montalban : La révolution

Pour ce dialogue imaginaire en date de l’an 2006, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée Révolution. Ils sont presque de la même génération l’un étant né en 1927 et l’autre dix ans après en 1939. —Parlons clairement, tous les deux nous sommes du côté de la Révolution, déclare Montalban. —La mienne est plutôt anarchiste teintée de communisme et la tienne communiste mais  teintée d’anarchisme. —Avec un point commun : notre immense optimisme de la volonté limité par un non moins grand... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2017

Darwin lu en France en 1864

Les_philosophes_du_XVIIIe_siècle_2 Il s'agit du premier chapitre du livre de P. Flourens qui tient à démontrer que Darwin s'est trompé sur toute la ligne. L'auteur est un scientifique d'importance. Pierre Flourens, né à Maureilhan le 13 avril 1794 et mort à Montgeron le 6 décembre 1867, est un médecin et biologiste français, considéré comme l'un des fondateurs des neurosciences expérimentales. Il joua aussi un grand rôle dans le développement de l'anesthésie. Alors pourquoi Darwin s'est trompé ? "On voit combien sont puérils les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 novembre 2017

Bayer face à Montalban : L’Italie

Pour ce dialogue imaginaire en date de l’an 2006, les deux hommes ont accepté de s’asseoir face à face autour d’une table nommée Italie. Ils sont presque de la même génération l’un étant né en 1927 et l’autre dix ans après en 1939. —J’ai voulu vous rencontrer à cause d’un journal italien : Il Manifesto, déclare Montalban. —Je comprends, un quotidien qui fédère les insoumis de partout. —Un quotidien où j’ai lu sous votre plume un éloge de l’autre Osvaldo argentin —Soriano, vous voulez parler de Soriano que vous ne pouvez... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 octobre 2017

Cinq points sur le Congrès des écrivains en Espagne en 1937

Un grande présentation de ce congrès ici. 1 ) Le pacifisme Le propos de Tristan Tzara est clair (p. 89) : «Ce sont les mêmes qui, attrapant, pourrait-on dire, dans sa course, une époque révolue, essayent de justifier comme révolutionnaire, ce qui depuis longtemps a cessé de l’être.» Cette phrase peut sembler confuse or elle est très claire pour qui admet que la société change à grande vitesse depuis toujours. Ici la question du pacifisme. Un autre Français reviendra sur ce point à Paris même, André Chamson que la première... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :