09 février 2016

Clovis Hugues, 1871

Tout comme pour Cladel je ne peux m'empêcher d'en revenir à Clovis Hugues. J-P Damaggio La Muse Rouge 20 mars 1898 1871 Le mépris de la plume et l'outrage du glaive Glissent sur notre orgueil comme une goutte, d'eau ; Nous nous ceignons les reins, dès que l'aube se lève : Et nous sommes de ceux qui, croyant à leur rêve, Jusqu'au bout du chemin porteront leur fardeau. Qui donc a supposé que l'on nous ferait taire, Nous qui sans remords Regardons la terre Où dorment les morts? Oh t les bourreaux gantés qui font les bons... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 février 2016

Castelsarrasin la ville atypique

Au tournant des années 1880 une municipalité républiquaine a décidé de rebaptiser les noms de toutes les rues avec le résultat suivant qui, depuis, a très peu changé. Je vous laisse deviner pourquoi les charrons et la pontonnerie ont été sauvés. Quant à Macalet je ne sais de qui il s'agit. Bien sûr, il s'agit du centre ville car pour les extensions les autres noms ne manquent pas. J-P Damaggio Place de la Liberté / Rue de la Fraternité / Rue de l'Egalité Place de la Vérité / Rue de la Révolution / Rue de la Constitution Rue de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2016

La communauté : Castel-Moissac-Saint-Nicolas

Dans les cercles bien informés on décide sans broncher de la nouvelle carte du Tarn-et-Garonne. Les citoyens qui vont être « gérés » par les nouvelles entités n’ont rien à dire. Sur une ligne d’un bulletin municipal, au détour de vœux divers, la question est évoquée et ça vaut la peine d’observer puisqu’au rôle d’observateur nous sommes contraints. Donc Petit Journal et Dépêche du Midi publient un compte-rendu similaire des vœux du président de mon intercommunalité, ses derniers vœux avant fusion : « Garder... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 février 2016

Le peuple face au tigre avec Cladel

Dans_la_cage_du_tigre_Cladel  Dans les Annales Politiques et Littéraires du 21 novembre 1897 pour faire écho à la mort du dompteur Baptiste Pezon le journal publie, cinq ans après sa mort une nouvelle de Cladel. Et j'ai plaisir à retrouver Cladel et à offrir ce texte où le journal saisi très peu la métaphore politique d'un texte écrit sous l'Empire (en 1868). La version proposée est un peu différente de celle des Va-Nu-Pieds qui se termine par le propos de la dulcinée (la République) : "O Ti, vois-tu bien, Eral, tu es 'homme !... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2016

Castelsarrasin en occitan

Les noms de ville en occitan fleurissent en Tarn-et-Garonne à l’initiative de l’ancien Conseil Général. Pour Castelsarrasin je craignais le pire et j’en discutais avant l’heure avec Renat Pautal, historien bien connu du secteur et qui a été professeur d’occitan. Au cœur de la grande vague occitaniste des années 70, il avait obtenu l’installation de tels panneaux que de mauvais esprits s’empressèrent d’enlever. Mais les panneaux n’étaient pas ceux d’aujourd’hui et il ne s’agit pas d’une question de graphie. Tout au contraire :... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2016

La trahison des féodaux à Montauban

Le journal Le Réveil vient d'attirer mon attention sur cet article de La Dépêche du 16 janvier que j'ai raté et qui présente les nouveaux groupes au Conseil départemental. Le Tarn-et-Garonne serait devenu un des hauts-lieux de la trahison politique ! 1 ) En Mars 2015 Astruc aurait trahi Baylet en installant à la tête du Conseil départemental celle que Baylet appelait avec le mépris en plus, la co-présidente, Mme Barèges, ce à quoi Astruc répondait : "je ne te permets pas". Astruc n'avait trahi personne et si Barèges avait voté pour... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2016

Vive la censure avec Camus ?

A la fin des années 50 Pepe Carvalho s’est séparé de sa compagne car l’un était pour Voltaire et l’autre pour Rousseau (et devinez qui était avec qui !). En France, on a eu les défenseurs de Sartre contre les adeptes de Camus. Chez les Marxistes l’affrontement n’était pas moindre entre les supporters de Lefebvre et ceux d’Althusser. J’ai toujours eu un penchant pour Voltaire, Camus, Lefebvre sans savoir s’il y a une cohérence. Toujours est-il, voici un article de Camus juste au moment où les "nécessités" de la guerre font... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2016

Le fragnol de Lydie Salvayre

Les Editions Verdier ont mis sur leur site les conférences du Banquet 2015 et parmi elles la délicieuse intervention de Lydie Salvayre. A partir du fragnol de sa mère, elle nous entraîne dans le baroque du monde de Gongora à Rabelais. http://www.corbieres-matin.fr/409394270 Un propos construit de mille et une subtilités. Un propos qui me fait regretter une fois encore de ne pas avoir écouté assez le fratilien de ma grand-mère décédée quand j'étais trop jeune. Un propos qui n'exclut pas mais qui réjouit. Le classicisme... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2016

Podemos et le PSOE

L'histoire est toujours la même sans être la même : dans l'union qui mange qui ? Il y a eu le cas Mitterrand qui en France a obligé les barons socialistes à s'unir avec les communistes pour les marginaliser, bien que plus forts au départ, et l'histoire lui a donné raison. Aujourd'hui le PSOE est face au même dilemme : Podemos lui propose une union de gouvernement et les barons refusent, surtout parce que l'union suppose d'accorder aux autonomies, le droit de décider elles-mêmes de leur indépendance. Le PSOE est donc fracturé avec... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2016

Unes de l'Espresso en 1991

Une_de_l_espresso_91   J'ai déjà publié pour 1992 les dessins d'Altant dans ce journal : http://viedelabrochure.canalblog.com/archives/2015/09/15/32630698.html Une couverture d’hebdo n’est pas essentiellement le reflet du contenu du journal mais le témoignage du lectorat que l’on veut accrocher. En ce sens, en prenant une série, elle reflète l’état d’une opinion que l’on veut tour à tour inquiéter et rassurer. Inquiéter avec la guerre, rassurer avec les Unes des vacances. Les années suivantes la Une comportera plus de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :