08 novembre 2018

Le canal du Nicaragua au point mort

Sur ce blog nous avons souvent évoqué le fameux canal du Nicaragua. Le journal La Croix vient de faire le point sur un projet au point mort. J-P Damaggio L'article de La Croix Nicaragua : un canal inter-océanique, le rêve fou de Daniel Ortega Renaud Risi (à Panama et Managua) le 07/11/2018 Le président du Nicaragua Daniel Ortega assure à qui veut l’entendre que son pays disposera, dans quelques années, de son canal inter-océanique. Une chimère qui divise à Managua et amuse au Panama Le projet de canal est pour l’instant au point... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Une usine en discussion au café de Castelsarrasin

Mardi matin "l'indiscrédition" ci-dessus de La Dépêche était en discussion au sympathique café de la place de la ville. L'un des trois présents se réjouissait de cette attaque en règle contre le maire de la ville. L'autre tout autant défenseur de La Dépêche avait cependant quelques doutes sur le bien fondé de ces quelques lignes ci-dessus car trop habitué au procès sans preuve du responsable de la rubrique, qui n'est autre que le responsable départemental du journal. Le troisième avança alors la réponse fournie par le maire sur son... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Jules Clarétie a connu Félicien de Mallefille

Jules Clarétie, né le 3 décembre 1840 à Limoges et mort le 23 décembre 1913 à Paris, est un romancier, dramaturge français, également critique dramatique, historien et chroniqueur de la vie parisienne. Au cours de sa longue carrière, outre la signature Jules Claretie. Il écrit sur Félicien de Mallefille à la mort du Mauricien en se gardant bien d’évoquer ses opinions politiques car célébrer sous l’Empire, et sur le journal officiel, un opposant au coup d’Etat de 1851 n’était pas du meilleur effet. Le courage a ses limites ! JPD ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Un iris de la Toussaint

  Par je ne sais quel mystère de la nature j'ai quelques iris en fleurs dans mon jardin : JPD
Posté par Livre social à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Patrick Tort défini le peuple en 1986

Rencontre avec Patrick Tort à Tarbes en 1986 RENCONTRE_AVEC_PATRICK_TORT Revue_M_Patrick_Tort_1987  C’est cette rencontre physique avec Patrick Tort qui attira mon attention sur ce personnage. Comme je lançais la revue Tous Capables et comme à l’époque j’enregistrais les conférences, je lui ai envoyé les éléments du dialogue qu’il a corrigé avant publication. J’avais retenue et je retiens toujours la définition du peuple qu’il venait de donner dans le livre Etre Marxiste aujourd’hui. Quand un an après il a été interrogé par... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Le Mauricien Félicien Mallefille vu par Dumas

A la mort de Félicien Mallefille, Dumas s'explique sans que personne ne puisse le contester, sur son rapport avec le Mauricien Félicien Mallefille. Pour tout lecteur il est évident que le  premier chapitre n'a pas pu être écrit par Alexandre Dumas tellement il manifeste une connaissance précise de l'île Maurice. Pour le reste le roman devait être fortement avancé mais nous ne saurons jamais jusqu'à quel point. En 1840, quand l'affaire a été conclue Félicien Mallefille était déjà un écrivain installée mais c'est évident sa... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
08 novembre 2018

Ile Maurice, Alexandre Dumas et Georges

Après ses exploits au théâtre et avant de se lancer dans l’écriture de ses grands romans, Alexandre décide d’écrire Georges. En 1843, le mulâtre Dumas a-t-il besoin de se glorifier en usant du cas du mulâtre Georges ? Pourquoi seulement un prénom sans le nom de Munier ? Parce que pour un mulâtre qu’importe le nom ? Et pourquoi ce choix de l’Ile Maurice ?[1] Pour prendre une distance par rapport à sa biographie qui aurait pu le pousser vers Saint-Domingue ? Ou parce que l’esclavage y avait été totalement... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 novembre 2018

Ile Maurice, terre littéraire

Un pays si petit et pourtant si grand par sa littérature. Un pays à l’anglais officiel et pourtant si grand par sa littérature en français ! Est-ce que la raison de cette présence littéraire n’en reviendrait pas à un seul homme, à Bernardin de Saint-Pierre et son universel Paul et Virginie ? Leur statue est là quelque part dans l’île comme si le couple n’était pas une fiction ! De Mazade en 1783 avait eu l’occasion de se lier avec Joseph Anne Gestat de Garembé, conseiller de la commission prévôtale de la marine,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2018

Raoul Verfeuil, le jour de l’armistice

Chapitre_de_l_apostolat_pour_l_armistice Ce matin en me levant je ne pensais pas mettre sur le blog ce chapitre du roman L’Apostolat de Raoul Verfeuil mais le cirque du président Macron me laisse sans voix ! Alors j’ai eu envie d’en revenir à l’histoire. Je sais, c’est par l’intermédiaire d’un roman mais le roman, sous les noms maquillés, raconte une atmosphère dont il faut se souvenir, une atmosphère aux pires contradictions, pour les socialistes pacifistes comme lui, les socialistes minoritaires, qui trois semaines avant, on... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2018

Verfeuil, 1918 le boulet de la victoire

Ah ! la victoire ! Toi, Raoul Verfeuil qui fut un pacifiste pendant toute la guerre toi qui a crié : « Jaurès, ils t'ont assassiné pour envoyer ton fils à la guerre et l’y faire mourir ! Jaurès, tu étais la France que j'ai aimée quand j'aimais encore mon pays celui qui leva si haut le drapeau de la démocratie. Puis la guerre est venue.» Oui, Raoul, du premier au dernier jour tu as été avec les pacifistes, et quand l’heure de la victoire a enflammé les esprits cocardiers, tu as inventé la formule qui a brisé le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :