29 août 2017

Fontana, Machado et Benjamin

(dessin Marisol Calès) Josep Fontana est un historien catalan incomparable. Peu traduit en France, j’ai voulu relire son chapitre sur «le miroir courtois» dans son livre de 1995, L’Europe en procès (Europa ante el espejo de 1992), en lien avec ce qu’Aragon fait des troubadours. En fait je vais retenir ici un élément de son dernier chapitre (Hors de la galerie des miroirs) où il se confronte à l’histoire moderne.  « Nous avons un reflet de la perte de nos illusions collectives dans le changement survenu dans la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juin 2017

Machado vu par Cassou

Revue Europe 15 octobre 1936 Sur un poète espagnol Jean Cassou  Impossible en ce moment, de parler d'autre chose que de choses espagnoles, fût-ce de celles qui ne semblent directement trait aux événements : mais tout ce qui est espagnol est engagé dans ceux-ci. Impossible de ne pas répéter la plainte de mon compagnon Jean-Richard Bloch : Espagne! Espagne! Donc, tandis qu'en sourdine notre angoisse ne cesse de prendre part au grand drame populaire qui se joue là-bas et où notre sort se joue, j'entretiendrai aujourd'hui les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 avril 2017

Machado à Valence en 1937

Comme une mélodie que vous ne pouvez chasser de votre esprit, le congrès des écrivains de Valence (rien à voir avec celui de 1935 à Paris, quand au suivant prévu à Mexico il a été éliiné par les soviétiques), plus je m'y enfonce et plus je me passionne. Aujourd'hui la parole à Antonion Machado souvent cité pour une de ses phrases et si peu lu en France. Je donne cette citation de son long discours en vous incitant à aller le lire. "Personne ne vaut plus que personne », dit un adage castillan. Que voilà une expression parfaite de la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :