04 octobre 2018

Macron toujours l'anti-de Gaulle

La récupération de de Gaulle par Macron ne change rien au fait que Macron est un anti-deGaulle comme je l'ai déjà écrit voici longtemps. Macron est une réplique de Giscard d'Estaing le champion du "oui mais..." devenu "oui et mais" présenté sous la forme de "en même temps". Finalement Macron il perd et en même temps... il perd ! Cependant comme Hollande a perdu sans amener rien de bon pour les classes populaires, la perte de Macron ne va donner rien de bon. J-P Damaggio.    
Posté par Livre social à 20:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
06 avril 2018

Le lobby école obligatoire à 3 ans

Subitement Macron décide que l'école va devenir obligatoire dès trois ans. Vu que 97% des enfants en question sont déjà scolarisés où est l'astuce ? Quel lobby est passé par là ? Celui de l'école privée car la maternelle n'étant pas obligatoire elle ne recevait aucune aide de l'Etat et tout particulièrement en salaire d'enseignants ! Les communes de leur côté vont découvrir qu'elles seront sollicitées pour de nouvelles demandes d'aides en matériel et fonctionnement.Ecole obligatoire dès trois ans quand pour le moment les autorités... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2017

Macron plus rusé qu'on ne croit

Pour la caricature voir : ICI.  Je ne vais pas contester le slogan : "Maron président des riches" mais à s'en tenir là on risque de passer à côté de l'essentiel. Pour m'expliquer je prends un exemple concret. Un programme d'économie d'énergie GRATUIT est mis en place pour les familles ne payant pas d'impôt sur le revenu et pour ceux qui en paient un peu la réduction de la facture est consistante. Deux hommes avec un camion qui viennent chez vous pour isoler vos combles. En deux heures de temps ils peuvent insuffler un... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 août 2017

Juppé le plus dupé

On n’a pas Juppé, on a Jupiter. Avec un peu de recul il est possible aujourd’hui de revoir, sous un angle nouveau, la séquence présidentielle. Elle a apporté sa dose de banalités et de nouveautés. Les commentateurs braquent l’objectif sur les nouveautés, or, dialectique oblige, les deux éléments s’emboîtent. Au chapitre des banalités, la suivante : pas d’élu possible sans la capacité d’unir divers électorats. La Cinquième République a cette caractéristique qu’elle impose d’abord cette unité, renvoyée par la Quatrième aux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 juillet 2017

Le cas Mickaël Nogal

On l'a vu apparaître sur les plateaux télé de France 3 pour y représenter En marche. Jeune, efficace, manifestement habitué au marketing (couper la parole à celui d'en face dès qu'il tient un propos gênant) et voilà qu'il se fait épingler par Laurent Dubois. Mickaël Nogal, un ex-lobbyiste vice-président de la commission économique de l’Assemblée Nationale.  Cet article me paraît emblématique de la nouvelle classe politique issue du clan Macron et la forme de la réponse par un tweet est significative. M. Nogal propose de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2017

Macron, le miroir de 1958

La Bérézina du Parti socialiste renvoie souvent les commentateurs vers 1993 sauf que cette année là le PS avait encore beaucoup de ressources qui lui ont permis, contre toute attente, de revenir au pouvoir en1997. Je préfère ceux qui reviennent à 1958 d’où mon article assez ancien sur Macron l’anti de Gaulle.  Le rôle du PS Manifestement le PS a été le parti qui, par ses égarements, a permis à de Gaulle et Macron, l’accès au pouvoir. Dans les deux cas il a payé la facture au prix fort. Aujourd’hui Hamon peut rêver en la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 juin 2017

LGV et union sacrée

L’intelligence de Macron c’est d’avoir compris que la France pouvait renouer avec la politique d’union sacrée et dans le cadre de la 5ème République c’est une révolution, certes une révolution de palais, mais une révolution. Nous commençons à le vérifier avec une presse aux ordres comme jamais.  Union sacrée Les hasards de la vie ont fait qu’avec une centaine de citoyens nous conduisons depuis sept ans une lutte quotidienne (et ce terme n’est pas exagérée) contre un projet de LGV où nous avons pu voir à l’œuvre cette union... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2017

Un Macronien du 82 mécontent

Le Petit Journal donne la parole à un Macronien mécontent. Il avait pris au pied de la lettre l’annonce de 577 candidats d’En Marche aux législatives sans imaginer un seul instant que la députée du secteur serait dispensée d’affronter un ami de Macron. Je le comprends d’autant plus que dans la première circonscription le candidat investi par En Marche est un opposant affiché de Baylet-Pinel dans le cadre du Conseil départemental. Alors pourquoi ce qui est vrai à Montauban ne l’est pas à Valence d’Agen ? Depuis des années le PS... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 19:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mai 2017

Macron fait le lit du FN ?

Il est 20 h. J'ai fini mon repas, et ma tarte aux cerises. Avant j'ai installé ma radio dans le cerisier car un vol d'étourneaux rode. La radio les fera fuir un temps. Si demain il y a une dictature écolo, une loi sera nécessaire pour l'élimination de cet oiseau, si le lobby des cerises s'impose. Quant au merle il est moins dangereux pour le fruit, mais sa manie de picorer d'une cerise à l'autre est contreproductive. Bref, c'est fait, Macron confirme le slogan ancien du FN : l'UMPS. Ce n'est pas une surprise. Disons que cette... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 mai 2017

Macron le pro-Obama

La caricature vient du blog : http://flora-y-fauna.blogspot.fr/2009/02/john-rawls.html Dans un premier temps j’ai défini Macron par rapport à la France, en anti- de Gaulle. Sa campagne électorale, son succès et les premières suites confirment en effet la mort de la cinquième république. Et depuis fleurit une autre image, une image en positif par rapport aux USA, un Macron pro-Obama doté d’une philosophie inspirée par John Rawls, un libéralisme à visage humain ou un libéralisme égalitaire. C’est l’ami Nicolas Guiraudet qui,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,