25 décembre 2018

Marino Rigoni, que de souvenirs

Je ne l’ai connu que pendant quelques années à partir de 1992. Le PCF était cloisonné en cellules ce qui fait qu’il en était membre en même temps que moi sans que nous nous soyons rencontrés. Le journal de ce parti nous avait trouvé un point commun en 1982. Aux municipales nous avions refusé une alliance avec le PS. En réalité la question était moins simple. Dans ma section de Nègrepelisse le maire sortant était radical donc, au nom des accords nationaux, il fallait faire alliance avec lui. Sauf que Jean Cambon, adjoint... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :