27 mars 2021

Galeano, Michéa, le foot et Spinoza

Amoureux de l’Amérique latine dès que j’ai appris la parution du livre de Galeano sur le foot en 2014, aux éditions québécoises LUX je me suis précipité pour l’acheter. Je ne savais pas qu’il avait en partie été édité par Climats en 1995. Et ayant déjà beaucoup lu sur le sujet je me suis dispensé d’acheter le livre de Michéa d’autant que sur internet j’avais pu récupérer des textes essentiels. Mais bon, je me suis résigné et j’ai reçu le livre édité en 2018 aux diverses portes d’entrée dont un texte… écrit pour faire de la pub au... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2020

Dominique Fernandez et Pasolini

En rendant compte de deux livres, Dominique Fernandez donne de Pasolini sa propre version. Grand connaisseur de l’Italie, habitué de colonnes du Nouvel obs, écrivain en lutte contre son père fasciste pendant la guerre, il ne mâche ses mots au sujet d’une biographie dont l’édition qui se trouve à la BM de Montauban contient un note écrite au crayon à papier d’un Italien de Castelsarrasin qui l’a connu au temps de leur jeunesse communne dans le Frioul. J-P Damaggio  Nouvel Observateur 31 octobre 1991 Les deux vies de Pasolini ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2020

Pasolini : Orgie

J’ai l’habitude de coller dans mes livres des articles de journaux et je retrouve celui-ci avec Le rêve d’une chose, qui date sans doute de 1988 et qui présente le livre Orgie. Il est issu d’un quotidien qui n’a pas duré : Maintenant et il ne m’a pas poussé à acheter le livre que je n’ai jamais lu. J-P Damaggio photo Ohaniau/Rapho : elle était avec l'article.   Pasolini : La réalité comme idole «Qui a dit qu'une vie petite-bourgeoise n'était pas mystérieuse ?» Personne, « elle est mystérieuse, mettons, comme la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2020

Pâques et Pasolini

Ma grand-mère avait obtenu de mon père le droit de nous mener à la messe, une fois par an, au moment de Pâques. Le spectacle en question ne m’a pas, pour autant, rendu sensible à une fête dont j’ai compris beaucoup plus tard l’importance pour le monde catholique. J’ai plutôt retenu le fait qu’elle est au départ d’un roman du jeune Pasolini et la fête est celle du lundi, une fête pour un rêve qui existe, qui va venir mais pour quels résultats. Une fête pour une résurrection ? Je donne ici le début et la dédicace. JPD ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2019

Pasolini et le PCF

Quelle a été la réception de Pasolini au sein du PCF ? La question s’inscrit dans le rapport toujours tendu entre PCF et PCI, puis dans les rapports tendus entre PCI et Pasolini. Pasolini_et_les_jeunes_communistes_en_1974 Je viens de retrouver un dossier de La Nouvelle critique de Mai 1976. Ce dossier est charpenté par Emile Breton qui a été longtemps critique cinéma dans la presse communiste et c’est donc par le cinéma qu’il s’est construit. La Nouvelle critique était au sein du PCF le mensuel intello par excellence, en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 juillet 2019

Ernest Pignon Ernest et Pasolini

Par quelle porte Ernest Pignon Ernest est-il entré dans l’univers pasolinien ? La question devient d’autant plus importante quand l’affiche de l’expo d’Avignon reprend le dessin de Pasolini portant le corps de Pasolini. Au débat de la FNAC André Velter déclare au détour d’une phrase : « la force révolutionnaire du passé ». Il s’agit là, indique-t-il, d'une phrase de Pasolini et en effet une phrase cruciale. Ernest Pignon Ernest n’utilise que le dessin en noir et blanc, une arme du passé quand règne l’image en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juillet 2019

Face aux murs, Ernest-Pignon-Ernest

Voici la table des matières du livre qui est un poème en soi (la partie en rouge). J’ai ajouté les rédacteurs des chapitres. Déjà le lecteur peut deviner qu'il s'agit d'un livre surprenant publié en 2010 et réédité aujourd'hui avec des compléments. J'y reviendrai. JPD   Préface, Ernest-Pignon-Ernest La Commune de Paris, 1971 Les escaliers du sacré-cœur Henri Cueco et Lutte de classes Régis Debray Maïakovski (Avignon), 1972, Magali Jauffret Nice / Le Cap, 1974, George Rousse Immigrés (Avignon, Grenoble), 1974-1976,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2019

Vázquez Montalbán et Pasolini II

Dans le livre Aperçu de la planète des singes, Montalbán écrit page 109 : « Pasolini quant à lui, mettait en pièce la rhétorique de la gauche en arrachant le masque du langage cultivé traditionnel aux comportements et aux idées des citoyens «intégrés». » C’est dans un chapitre où il évoque la grandeur des intellectuels italiens des années 60 par rapport à l’arrivée au pouvoir de Berlusconi.  En espagnol nous avons : « Y Pasolini ponía en crisis la retórica de la izquierda, questinando la lengua culta... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 juillet 2017

PASOLINI MUSICA à Avignon

La pièce de théâtre-musique à Avignon sur la vie de Pasolini avait lieu au moment même où l'assassin de l'artiste emportait dans sa tombe les mystères de cette mort. Le spectacle réussissant à mélanger plusieurs dimensions artistisques (musique, chant, vidéo, récit, lecture, témoignages radios) était bien à la mesure de l'artiste complet Pier Paolo Pasolini. Une vie présentée de manière peu didactique dans le respect de l'histoire de l'auteur d'Ecrits corsaires. A Avignon Dario Fo a cette année totalement disparu donc avec Pasolini... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mars 2017

Pasolini dans l'Humanité en 2005

Du tri de mes archives je retiens cette série d'articles. J-P Damaggio Pasolini_dans_l Pasolini cinéaste, Jean Roy Sur la route, dans la Fiat de Pasolini, Magali Jauffret Pasolini poète, Jérôme-Alexandre Nielsberg Pasolini l'irréductible, Marie-José Sirach Vivant, « par le langage et par le cœur » Pier Paolo Pasolini, Jérôme-Alexandre Nielsberg
Posté par Livre social à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :