16 avril 2021

Michéa, Ruffin et le progrès

Marianne propose aujourd’hui un débat entre François Ruffin et Jean-Claude Michéa. Il est animé par KÉVIN BOUCAUD-VICTOIRE qui a publié un livre sur Michéa. Pour ma part j’ai lu trois livres de Michéa et trois de Ruffin et j'apprécie le travail des deux même si je préfère de loin celui plus cohéret de Michéa. Le débat le montre : François Ruffin est un jongleur, je veux dire, il contourne les observations judicieuses de Michéa plutôt que d’aller au fond de sa logique. Ruffin ne cesse de le répéter, il est très de gauche, or... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 juin 2020

Fakir et les écolos branchés

Comme pour tous les journaux, je commence ma lecture par la fin. Pour Fakir comme pour d’autres c’est là qu’on réfléchit et on commence à retrouver les mêmes. Dominique Méda pour dire que les femmes sont en  première ligne. Pourquoi dire « les métiers du care » pour ajouter ensuite « du soin ». La première règle d’un esprit branché c’est de caser de l’inglich. Avec à la clef, l’auto-culpabilisation : « Il faut aussi se rappeler que la France est un des pays où les inégalités sociales sont les plus... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mai 2020

Ruffin sur les rangs de la présidentielle ?

Il suffit d’une petite phrase pour que les médias s’emballent. "Je laisse la porte ouverte à ce qui peut se passer dans le pays. Et si jamais, c’est moi qui dois ramasser le drapeau, j’irai ramasser le drapeau". Puis petite marche arrière. "Cela ne veut pas dire que (j’y pense) tous les matins en me rasant (...) mais s’il y a nécessité… mais, je ne pense pas être aujourd’hui l’homme de cela"  Pourquoi la question se pose ? "Évidemment qu’il sera candidat à la présidentielle, même s'il ne le sait peut-être pas encore... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 décembre 2019

Ruffin sur Le Canard Enchaîné

Je ne consulte pas régulièrement Le Canard enchaîné dont je sais qu'il a des fidèles qui me permettent de me rattraper. Je reprends ici avec plaisir ce portrait de François Ruffin assez juste, avec le défaut de sa qualité : il reproche à Ruffin d'être un adepte du "buzz" (ce qui  est juste) mais il en reste là or Ruffin travaille dur et pas avec "l'écologie en moins". Comment reprocher à quelqu'un d'être superficiel dans un article qui reste superficiel ? J-P Damaggio      Le Canard Enchaîné 6 décembre 2017 ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2019

François Ruffin, nouvelle stratégie ?

Ce très long entretien avec Marianne dessine, en plus de son livre, une stratégie Ruffin différente de celle de LFI. Le point crucial est connu depuis toujours : alors que Ruffin s’est toujours situé à Gauche, Mélenchon et LFI s’est placé au-delà du clivage droite/gauche. Encore faut-il s’entendre sur le mot gauche. « Pendant des décennies, la gauche a, au fond, accompagné une vision économiste de l'homme : le producteur-consommateur, dont améliorer le niveau de vie. Il faut rompre, et rapidement, avec cette vision. Et... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 novembre 2019

François Ruffin, il est où le bonheur ?

Ce matin, sur France Inter François Ruffin était interrogé à propos de la sortie de son livre. Pour moi, la question du bonheur en politique est une vieille question puisqu’en 1990 je lançais un journal du nom de Vivre et Lutter avec en sous-titre : Pour une idée neuve du bonheur. Une façon de dire que si en 1793 le bonheur était une idée neuve en Europe selon Saint-Just, en 1990 il était temps de sortir de cette logique qui d’ailleurs avait l’inconvénient d’en nier l’existence. A ce moment là, j’ai souvent entendu que le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2019

Paul Ariès – François Ruffin

 Voilà deux hommes qui, dans une autre histoire, auraient pu devenir deux complices. D’un côté François Ruffin qui a créé Fakir quand Paul Ariès cherchait à créer l’immondialisation. Ils appartenaient tous deux à une gauche inventive mais Paul Ariès a été conduit à  changer son fusil d’épaule. L’immondialisation a été éphémère car, on le devine dès le premier numéro, avec l’article sur Vincent Cheynet : Paul Ariès se lance alors dans La Décroissance. Puis avec la victoire de Sarkozy, il se trouve au cœur d’une autre... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 avril 2019

Ruffin face à Mélenchon (ou l’inverse)

  #RDLS91 - SPÉCIALE RÉVOLUTION(S) - Ft. FRANÇOIS RUFFIN (ET SA CUISINE) Ce face à face direct par l’intermédiaire de livres dont ils se font cadeau confirme l’existence de deux univers qui peuvent à la fois se compléter ou s’opposer. Le thème est l’histoire dont les deux hommes sont friands. Mais il ne s’agit pas de la même, tout en étant la même. Sa vie durant Mélenchon a  été non seulement un homme politique mais un dirigeant politique. Bras droit du président du Conseil général de l’Essonne, sénateur, ministre,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 mars 2019

Ruffin-Perret, Je veux du soleil (II)

Après les éloges du film Je veux du soleil, quelques observations. Si je prends une pièce de monnaie, il y a pile et face. Les éloges c’était la face pile mais il reste à réfléchir à l’autre face.   Ruffin-Perret ont choisi la géographie contre l’histoire. Peut-être parce que Ruffin avait envie de sortir d’Amiens. S’il était resté à Amiens à suivre l’histoire sur le long terme d’un rond-point local, le film aurait été tout différent. De la forme «bisounours» il serait passé à la forme contradictions.   Dans le film... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2019

Ruffin-Perret, Je veux du soleil

Ce film est une aventure et comme toute aventure c’est une prise de risque. J’avais eu quelques infos sur Fakir mais quel pouvait être le résultat ? Bref, les deux complices sont partis un beau matin d’Amiens pour, au hasard, croiser les gilets jaunes des ronds-points. Car telle est la première caractéristique du film : à part une très rapide image de violences dans une manif à Paris, pas l’ombre d’un cortège. Or le film confirme que la révolte est la même dans tous les ronds-points et le premier risque était d’avoir... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,