25 septembre 2019

Avignon et Rosmerta

Puisqu'un commentaire vient de mettre en morceau un article précédent sur le sujet voici l'article de La Provence du 3 septembre 2019. J-P Damaggio "Une centaine de personnes s'est rassemblée, hier, devant la cité judiciaire d'Avignon pour apporter son soutien aux membres du collectif Rosmerta sous la menace d'une mesure d'expulsion des locaux qu'ils occupent depuis la fin décembre 2018. L'association diocésaine d'Avignon, propriétaire des lieux - situés au 7, rue Pasteur - a en effet cité le collectif par la voie du référé... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
04 août 2019

L’ingénu de Voltaire à Avignon

J’attendais d’avoir lu ce texte de Voltaire, L’Ingénu qui date de 1767 avait d’évoquer sa présentation à Avignon. Au milieu d’une folie à 1500 spectacles, Avignon rappelle l’existence d’énergies culturelles phénoménales. Thomas Willaime[1] a décidé avec Jean-Christophe Barbaud pour la mise en scène, de faire vivre de vive voix le texte L’ingénu de Voltaire. Et c'est bien du texte qu'il s'agit ! Jouer tous les personnages, assumer ce texte, l’exprimer sans pouvoir se reposer sur un partenaire, bref, une performance d’acteur au... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 juillet 2019

Avignon, Migrants, Festivaliers

Au Festival d’Avignon nous sommes des habitués d’un lieu classique de la commedia delle’arte, la Cour du Barouf. Surprise cette année : le lieu est fermé. Nous apprendrons par la suite, grâce à la revue d’Utopia, que le lieu, propriété de l’évêché est occupé au bénéfice de familles de migrants par l’intermédiaire de l’association Rosmerta. Voici la déclaration : « Afin de palier aux carences des services de l'État en matière d'hébergement des réfugiés, l'association Rosmerta, composée de plusieurs centaines de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
17 juillet 2019

1830 dans le off

A Avignon, la question n’est pas le In contre le off ou le contraire, même si dans la grande presse il est souvent question du In sans le off. Observons seulement qu’avec 1500 spectacles joués pendant un mois, le off témoigne à la fois d’un immense désir de créativité, et d’un immense désir de vivre avec le spectacle vivant. Et 1500 spectacles c’est environ 10 000 personnes qui prennent leur quartier d’été au bord du Rhône ! (souvent sur leurs vacances) Pour ce spectacle, 1830 Sand, Hugo, Balzac, tout commence, ils sont... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 juillet 2019

Pelléas et Mélisande dans le In d’Avignon

 Maurice Maeterlinck est l’auteur de la pièce. Un Belge de langue française qui a eu le prix Nobel en 1911. Il est né le 29 août 1862 à Gand et mort le 6 mai 1949. Il avait 30 ans à la mort de Léon Cladel très populaire en Belgique et l’ami d’Edmond Picard qui fut la référence de Maeterlinck. Edmond Picard très lié à Judith Cladel fait qu’il existe ce lien qui va de Mallarmé à Maeterlinck. Mise en scène, Julie Duclos. Une jeune femme qui entre donc à Avignon par la grande porte. Elle est aussi cinéaste. Une artiste complète. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 juillet 2019

Michéa au Festival d’Avignon

De, quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? passons à la question plus juste : quels enfants allons nous laisser au monde ? C’est par la mise en scène du livre de Jean-Claude Michéa, L’enseignement de l’ignorance, que pendant une heure nous vivons au rythme de la pensée de l’écrivain. http://revuelimite.fr/lenseignement-de-lignorance-au-festival-davignon Bien sûr on pourrait croire qui ce titre renvoie au livre de Jacques Rancière : Le maître ignorant. Il en est l’inverse mais voyons les faits. Voici le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 juillet 2019

Ernest Pignon-Ernest à Avignon, présentation officielle

Incroyable exposition dans le Palais des Papes des interventions de l’artiste Ernest Pignon-Ernest. Voici la présentation officielle qui pourrait nous faire croire en une normalisation d’un art inclassable. Je vais revenir en plusieurs épisodes sur le sujet.    La parole à la Maire d’Avignon Présidente d’Avignon Tourisme  Ernest Pignon-Ernest investit le Palais des Papes ! Dire combien je suis heureuse de cette rencontre inédite est insuffisant. C’est pour moi, grande admiratrice de son œuvre, de son audace, de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 juillet 2018

Thomas Jolly, Sénèque, Avignon

Avec Marie-France nous avons vu Thyeste, la pièce de Sénèque présentée dans la Cour d’honneur à Avignon. Le mardi suivant nous avions un trou dans l’emploi du temps au moment où il était présent à la FNAC. Nous avons hésité avant d’aller l’écouter car tant de choses ont déjà été dites. Finalement la petite heure de dialogue a été très instructive car les questions posées n’étaient pas les questions classiques. Pourquoi si jeune accepter de jouer dans la Cour d’Honneur ? Thomas Jolly : J’ai d’abord refusé. Olivier Py m’a... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 août 2017

Anecdote Avignon : Scène de la vie

La jeune femme arriva devant le théâtre en vélo. Elle l’accrocha avec son cadenas à un socle solide. Un beau vélo à sa taille (petite), un VTT, un moyen de locomotion rapide dans une ville à la circulation difficile. A la terrasse du café devant le théâtre, une autre jeune femme est assise, seule, devant un Perrier menthe avec à la main un de ces anciens crayons à papier qui ont une gomme à un bout. Elle dessine. Parfois les dessinateurs s’installent à un terrasse pour dessiner l’ambiance, les gens qui passent c'est-à-dire une scène... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 août 2017

Anecdote Avignon : Scènes de désamour (1)

Elle était allongée sur un banc, un de ces bancs qui existent encore où il est possible de s’allonger. Elle donnait l’impression de dormir, appuyée sur son sac à dos et tout son barda de femme faisant la route. Il était 10 h du matin et elle aurait sans doute mérité de finir sa nuit dans ce soin tranquille du jardin, allongée sur un banc digne de son dos mais une cigarette allumée entre les doigts de sa main permettait de comprendre qu’elle ne faisait que somnoler. Sur le banc d’en face un couple beaucoup plus âgé qui avait peut-être... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :