16 octobre 2017

La réponse de Puigdemont

La réponse ICI en version espagnole en copie. Réaction de Rajoy et du PSOE : il faut appliquer l'article 155. L'heure du gouffre est proche. Les présidents de l'Assemblée Nationale Catalane (ANC) et Òmnium Cultural, Jordi Sànchez y Jordi Cuixart (sur la photo), passeront la nuit dans la prison de Soto del Real sur ordre de la juge de l'Audience Nacionale Carmen Lamela. En s'attaquant d'abord à la société civile (avant la classe politique) Rajoy et le PSOE s'enfoncent. Y compris le PNV des Basques et même le syndicat CC OO... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 octobre 2017

La balle dans le camp de Rajoy

Comme prévu, la déclaration unilatérale d'indépendance est reportée à plus tard. Pour laisser la place au dialogue. Mais quel dialogue? Puigdemont a été obligé de suivre son parti et a donc mécontenté la CUP (leurs députés ont refusé de l'applaudir) sans laquelle il ne peut gérer la Région faute de majorité. Rajoy peut-il accepter le dialogue dans les conditions nouvelles ? J'en doute mais il peut alors renforcer ses opposants au sein du Parlement espagnol. Bien sûr, il va dire que le processus d'indépendance est encore menaçant... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 octobre 2017

Rajoy/Puigdemont

Le maire de Gérone président de la Généralité contre le premier ministre d'Espagne. Entre les deux, la maire de Barcelone Ada Colau qui tente de calmer ce bras de fer. Sur eldiario avec ce lien vous aurez la déclaration d'Ada Colau. ICI. Elle demande à Puigdemont de ne pas déclarer l'indépendance. Elle demande à Rajoy de ne pas appliquer l'article 155 qui serait une déclaration de guerre. Depuis que la bataille est engagée, comme toujours, les médias mettent en avant les violences, et non les porteurs de dialogues. C'est vrai... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 octobre 2017

Catalogne : vers le dialogue

Dans tout conflit il y a deux solutions : -laisser s'aggraver le conflit, chaque camp pensant qu'il sortira vainqueur de cette aggravation. -dialoguer avant que le conflit ne prenne des dimensions catastrophiques pour les deux camps. En Catalogne il n'y a pas deux camps radicalement opposés. Du côté des indépendantistes Carles Puigdemont n'est devenu président de la Généralité qu'après un bras de fer avec la CUP (extrême-gauche catalaniste) qui refusait Artur Mas. Au dernier moment il a accepté de laisser sa place pour... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 octobre 2017

Un dialogue pour la Catalogne

  Chaque minute compte car chaque minute aggrave la situation. Lundi la déclaration unilatérale du Parlement de Catalogne doit tourner la page de l'Espagne. Personne ne sait s'il y aura ou pas un vote. D'ici lundi, dimanche doit être le jour du dialogue. Il est clair que le message du roi ne prête pas au dialogue mais de partout la question est posée. Un manifeste a été lancé par des citoyens pour que dimanche devant toutes les mairies d'Espagne des gens se rencontrent pour prouver ques les citoyens valent mieux que la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 octobre 2017

Catalogne : le jour d'après

  Le dessin ci-dessus d'El diario résume la nouvelle situation : Rajoy par sa politique vient d'apporter de l'eau au moulin indépendantiste (sous la statue il est écrit : à l'impulseur de l'indépendance). Je peux ajouter le témoignage utile de Gabriela Wiener  une jeune écrivaine péruvienne arrivée d'abord à Barcelone, qui a vécu ensuite à Madrid, qui n'était pas pour l'indépendance mais qui à présent se pose des questions et s'en pose moins pour sa fille dont elle pense qu'elle, est par avance indépendentiste. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 octobre 2017

Catalogne : Point de vue de J-C Monedero

J'aurai dû traduire cet article d'un des penseurs de Podemos car ce point de vue (que je partage totalement) n'existe pas dans la presse française. Jamais vous n'entendrez la position de ce parti, avec les débats internes qui s'en suivent, or c'est aussi l'avenir de Podemos qui se joue aujourd'hui en Espagne. Pour demain, 2 octobre, Podemos demande au PSOE de virer Rajoy (ce qui est possible puisque Rajoy n'a pas la majorité au Parlement) et de mettre en oeuvre une proposition acceptée par plusieurs partis : permettre la création de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2017

Encore la Catalogne

Le mode de raisonnement est connu : Rajoy est contre la Catalogne, je suis contre Rajoy donc je suis pour l’indépendance de la Catalogne (et laissons de côté les critiques possibles). Hier : les USA sont contre l’URSS, je suis contre les USA donc je suis pour l’URSS (et laissons de côté les critiques possibles). Aujourd’hui : le FN est contre l’islamisme, je suis contre le FN donc je suis pour l’islamisme (dans une version plus ou moins tendre).  Penser à partir de la pensée de l’adversaire est un sport rendu... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2017

Je suis un franquiste ?

Pour les hispanophones : Adau Colau (maire de Madrid) et Manuela Carmena (maire de Barcelone) débattent. Au vu des dernières décisions des tribunaux, Rajoy est traité de franquiste y compris par des personnes qui connaissent bien le Franquisme (voir article ci-dessous). Or l’Espagne démocratique à une Constitution, des tribunaux et il se trouve que les dirigeants catalans ne les respectent pas. Est-ce que je viens de donner raison à Rajoy ? Non, je donne raison à Podemos qui tente d’unir divers mouvements (y compris le Parti... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 septembre 2017

Catalogne : Les pauvres coûtent cher aux riches ?

Pendant longtemps les "pauvres" voulaient être indépendants des "riches" pour moins se faire exploiter. Ainsi dans le Sud de la France (exploité par le Nord) certains inventèrent le thème erroné du colonialisme intérieur. Puis au tournant des années 1980, avec la révolution conservatrice qui a mis sens dessus dessous les analyses, les riches ont découvert que les pauvres leur coûtaient chers ! L'Italie du Nord a considéré la Sicile comme un boulet et la Catalogne a pensé de même de l'Andalousie. Sauf que si une Région est "riche"... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :