17 juillet 2019

Municipales Montauban (suite)

Après le communiqué publié par La Dépêche je pensais le retrouver sur les sites des signataires. Mais si je prends le site du plus concerné, le PS 82 rien car les références sont sur les facebook comme celui de Rodolphe Portolès, et même un site que je ne connaissais pas ICI donne les noms des signataires. Signature de l'engagement des partis de gauche pour la constitution d'une liste commune pour les élections municipales de mars 2020. Arnaud Hilion, conseiller municipal (PS). Rodolphe Portoles, conseiller municipal (PCF). ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 septembre 2018

Le mot gauche en mai 1986 avec Michel Naudy

Comme souvent, des raisons indépendantes de ma volonté (repérer à la demande de Patrick Tort ses articles sur ce journal) viennent de me pousser vers ma collection de la revue M, Mensuel, marxisme, mouvement dont le n°1 date de mai 1986. Avec en couverture le bateau de la gauche en train de couler, le dossier concernait donc cette notion au moment où la droite allait revenir au pouvoir, comme la victoire de Sarkozy donna naissance au Sarkophage. Bref, de ce numéro dont l’édito est signé du philosophe Henri Lefebvre, sa compagne... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 17:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2017

Argentine et gauche latino

Le Mexicain Jorge G. Castañeda a souhaité débuter son histoire de la gauche latino américaine[1] par le cas argentin. D’un bout à l’autre du sous-continent on est pourtant dans deux histoire diamétralement opposées mais ayant toutes les deux cherché à servir de modèle. Pour le Mexique c’est le PRI et pour l’Argentine le Péronisme. Voici ce qu’il écrit : « L'Argentine a toujours importé ou exporté des révolutionnaires. Depuis San Martin, le héros de l'Indépendance dans sa marche interminable de Buenos Aires au nord... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 septembre 2017

Quand le peuple est nu

Je retombe sur cet article de 2009 au moment où la naissance du Parti de Gauche relance le débat sur la fonction du mot "gauche". Je n'ai rien à enlever ou ajouter. J-P Damaggio    J’ai lu et relu le travail essentiel réalisé par Denis Collin sur la notion de gauche devenue inutilisable droite/gauche catégories inutilisables. Je souhaite apporter mon éclairage à cette question décisive pour tout mouvement désirant mettre à mal le capitalisme. Avant d’en arriver à l’actualité, retour sur la phase historique qui nous a... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 octobre 2015

Régionales : situation de "l'autre gauche"

Mélenchon vient de faire le point sur les régionales dans un article sur la Grèce : ICI. Il constate : "Au niveau national, il nous faut donc assumer un tableau incompréhensible par les gens normaux et qui est le simple résultat de l’addition de stratégies locales et d’autant de baronnies. Le bonheur des fédéralistes est l’enfer de l’action politique organisé et responsable. Dans une élection plus nationale que jamais, dans des régions sans existence réelle, face à des partis nationalement centralisés, les partis de l’autre gauche... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 août 2014

Jennar, Mélenchon et l'alternative

Avec la décision confirmée de Mélenchon qui abandonne la coprésidence du Parti de Gauche (voir sur son blog les précisions) un débat s'est engagé sur l'avenir du Front de Gauche. A ma modeste place, j'y ai participé en relayant et commentant quelques textes comme je le fais aujourd'hui pour Jennar. Comparer le résultat d'une présidentielle et d'une européenne n'est pas digne du grand expert qu'il est. Croire qu'aux législatives il aurait suffi d'avoir plus de candidats du PG pour se rapprocher du résultat des présidentielles n'est pas... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 août 2014

La gauche est morte ?

La question est aussi ancienne que la gauche mais elle n'a jamais été la même. Pour prendre du recul voici Bernard Cassen, une des tendances du Monde Diplomatique d'alors qui prend prétexte d'un livre de Max Gallo pour nous confirmer en 1990 que la gauche était morte. Nous savons les suites données à ce livre par le fameux Max Gallo qui avec Chevènement pensa que l'on pouvait constituer un mouvement au-delà du rapport gauche-droite, un mouvement de citoyens dont on sait l'échec sans que Max Gallo ne soit venu en tirer les leçons avec... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :