17 septembre 2016

J-P Anglade vu par Momméja

Voici que je retrouve Jules Momméja qui en 1888 avait les honneurs des colonnes du Courrier du Tarn-et-Garonne. Il parle ici d'Anglade dont malheureusement je n'ai pas trouvé de reproductions. Il y a des dessins sur ce lien ICI. J-P Damaggio Le Courrier du Tarn et Garonne janvier 1888 Exposition des tableaux et dessins de M. Anglade. — Paris est la ville de l'Art par excellence ! Hors de ses ateliers, pas de salut artistique ! Tel est le boniment aussi monotone que désintéressé de la presse parisienne. Plusieurs s'y laissent... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 février 2016

André Serres, Momméja et Moissac

André Serres a toujours été un personnage à part dans l’histoire locale. Nous nous sommes d’abord croisés sur la base d’un malentendu. La Dépêche du Midi en 1990 avait publié cet entrefilet que j’ai conservé pour son côté humoristique : « Toulousain de Bruniquel : Le docteur Serres a rappelé, l’autre jour, à la Bibliothèque municipale de Montauban que Léon Cladel dont il est le grand spécialiste est mort en 1892. Il a souhaité que l’on prépare la célébration dans deux ans, de l’anniversaire de cet écrivain né à... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2015

14-18 : Mutineries à Agen

Comme je l'ai déjà indiqué Jules Momméja tenait pendant la guerre un journal où il relatait la vie locale et la sienne avec la plus grande sincérité possible. Voici deux pages des cahiers. J-P Damaggio   Cahiers noirs (n°2) Jule Momméja  Jeudi 14 janvier 1915 (p. 225-226) La corvée du voyage d'Agen (1) s'est accomplie sans grande fatigue mais avec beaucoup d'ennuis par un temps humide et doux qui rendait mes nerfs trop flasques et ma cervelle pesante, engourdie et comme envahie par les brumes grises qui erraient au... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2015

Momméja et la guerre 14-18

Grâce à l'ami René Merle je découvre une nouvelle référence à Momméja et ses cahiers noirs. Vous pouvez y accéder en cliquant sur le nom. Une référence très utile qui montre une fois encore l'originalité du personnage et des cahiers noirs dont il aurait tant aimé la publication. Même s'il n'était ni clérical ni conservateur je félicite le site en question d'avoir apporté cette connaissance. J-P Damaggio   Momméja, Jules (1854-1928) mardi 25 mars 2008 à 17:36 1. Le témoin Né à Caussade (Tarn-et-Garonne) le 13 août 1854. Fils... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2015

Lettre de Momméja à Anatole France

 momm_ja___Anatole_France Voici les extraits d'une longue lettre de Momméja à Anatole France. Il y aurait beaucoup à dire, à étudier, à chercher. L'exquise petite Vénus[1] du Mas (voir photo), sous la forme d'une copie, a toujours été posée sous ses yeux dans son bureau. Par exemple il évoque ce géant de l'archéologie qu'est Descheletti. Je ne trouve rien sur son compte. Depuis j'ai compris : il s'agit de Dechelette (la lecture des manuscrits n'est pas simple). A la fin, Momméja fait référence à ses "cahiers noirs" avec... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 octobre 2015

Momméja à Moissac

Aujourd'hui, à l'initiative de l'associaiotn Lire sous Ojive que je remercie, j'ai présenté des fragments de Momméja que vous pouvez retrouver dans la pièce jointe. A la fin de la belle exposition sur Armand Viré qui se tient jusqu'à dimanche dans la ville, où Jules Momméja est évoqué, c'était une juste suite. Une incitation à chercher davantage. Je peux d'ailleurs préciser que j'ai compris qu'il faut lire Joseph Dechelette à la place de Descheletti. Jean-Paul Damaggio Jules_Momm_ja_et_moissac    
Posté par Livre social à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 octobre 2015

Bourdelle vu par Momméja

Jules Momméja nous présente ici une double opinion sur une œuvre de jeunesse peu connue de Bourdelle, L'amour agonisant. Impossible d'en découvrir trace dans mes nombreux livres sur Bourdelle. Momméja a un peu plus de trente ans, il a été conduit à se passionner pour Ingres puis se tournera vers Bourdelle avant de se consacrer à l'archéologie, l'ethnologie et la culture populaire. Il ressort de ce texte un témoignage d'un optimisme courant à ce moment-là. J-P Damaggio  Le Courrier du Tarn-et-Garonne Caussade, le 28 juillet... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2015

Momméja présentation à Moissac

Bibliothèque de Moissac Vendredi 23 octobre 18 h Jules Momméja, présenté par Jean-Paul Damaggio   Après une présentation à Saint-Antonin (sur la photo Jean-Paul Damaggio et Bernard Alet, un universitaire qui avait fait le voyage) où le projecteur a été braqué sur les textes de Momméja en lien avec Saint-Antonin, cette fois il s'agira du Momméja moissagais. Jules Momméja (1854-1928), a donné sa vie à la culture sous TOUTES ses formes.
Posté par Livre social à 10:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 juillet 2015

Jules Momméja : le passeur de frontières

 Sur la photo Jean-Paul Damaggio et Bernard Alet dans le splendide cadre du Capharnaüm à Saint-Antonin. Le mot "passeur de frontières" est de Bernard Alet, à la fin de mon exposé sur Jules Momméja à Saint-Antonin, à l'invitation de Roger Beaumont pour l'association Poésie en partage. Un sympathique moment pour partir à la découverte d'un seul aspect de Jules Momméja : son amour pour Saint-Antonin. Et le terme de "passeur de frontières" est en effet d'autant plus adapté à Jules Momméja qu'il l'est finalement à l'enseignement... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 08:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2015

Jules Momméja, les contes populaires

En attendant de faire plus et mieux pour l’incroyable Jules Momméja voici un extrait de la préface qu’il a écrite le 16 avril 1924, pour les Contes Populaires de la vallée de la Bonnette. Un texte pour moi, totalement émouvant.   "Plus d’une fois, je fus tancé dans mes jeunes ans pour m’être complu aux merveilleux récits de notre excellent valet de charrue, Pèire de Pensaire —  un véritable rapsode —  beaucoup plus qu'aux historiettes, fort bien intentionnées, certes ! et pas le moins du monde rabelaisiennes, de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :