12 février 2017

Pablo Iglesias toujours à la tête de Podemos

"PLAYA GIRON" SILVIO RODRIGUEZ   Pablo Iglesias peut continuer à diriger Podemos. Inigo Errejón a largement perdu après une campagne qui a éloigné le parti de l'unanimisme de départ (et de façade). Lors d'un vote avec une participation historique pour le parti (155.275 votants), Pablo Iglesias s'est imposé secrétaire politique avec 59,68% des voix, Errejón 37,10% et la liste Anticapitalistes 3,23%. Pour le poste spécifique de secrétaire général Pablo Iglesias a été réélu avec plus de 89 % des suffrages, ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 décembre 2016

Podemos, trois tendances et quelques miettes

L’Espagne préfigure une part du destin de l’Europe. Pas parce que le pays est géré à présent en commun par le PSOE et le PP : l’Allemagne a depuis longtemps ouvert la voie à une telle coopération, mais à cause de la féodalisation capitaliste. Par la puissance des Landers l’Allemagne peut, elle aussi, paraître émiettée mais, la réunification l’a prouvé, les forces régionales n’effacent pas mais renforcent les forces nationales. Pour l’Espagne la configuration est différente et l’émiettement est signe de décomposition. Est-ce que la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 novembre 2016

Elections internes à Podemos

Les militants de Podemos avaient à élire les dirigeants locaux du mouvement et ils ont découvert que la bataille n'était pas qu'une bataille interne. Il s'agissait de primaires (mais pour les seuls membres ce qui n'a rien à voir avec les primaires actuelles en France) où s'affrontaient des candidats surtout dans trois régions, Madrid, l'Andalousie et l'Estrémadure. Il est apparu clairement que le groupe PRISA qui dirige le quotidien El Pais avait décidé de contrer les candidats les plus à gauche, pour, comme ça a été fait au PSOE... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 juillet 2016

Podemos et l’Espagne

En Allemagne ce sont les Verts qui brisèrent le bi-partisme. En Italie Beppe Grillo. Et en Espagne Podemos. Les partis en place n’ont plus le vent en poupe et ne savent plus ce que signifie la prime au sortant. Aussi le surgissement de Podemos ne pouvait qu’entraîner diverses ripostes institutionnelles. D’abord la création de Ciudadanos. Puis les entreprises de division de Podemos par de fausses informations parfois lamentables. Entreprises de division d’autant plus faciles que petit à petit Podemos a commencé à naviguer à vue. ... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mai 2016

Podemos et IU

Le premier trimestre 2016 a changé la configuration politique de l'Espagne. Podemos était né sur la base "ni droite, ni gauche" en pensant qu'ainsi le mouvement allait pouvoir rassembler tout le peuple contre les élites. Donc aux Européennes de 2014 toute alliance avec Izquiera Unida (IU) a été refusée des deux côtés. Cependant, au Parlement européen les députés des deux partis se sont retrouvés ensemble. Par la suite est né Ciudadanos pour rassembler les mécontents de droite. La nouvelle configuration est apparue aux élections... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 février 2016

Podemos à l'offensive

En Espagne, pour sortir du blocage institutionnel Podemos vient de proposer un texte de cent pages rassemblant ses bases politiques pour un gouvernement stable et avec des garanties. Ce texte, construit à partir du programme de ce mouvement, est un texte de gouvernement. Il fait penser à la démarche du programme commun des années 70, mais avec le contenu des temps présents. Pour les hispanophones le texte de la proposition de gouvernement de Podemos : ICI. Je donne en pièce jointe le sommaire du texte (en espagnol) construit en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
01 février 2016

Podemos et le PSOE

L'histoire est toujours la même sans être la même : dans l'union qui mange qui ? Il y a eu le cas Mitterrand qui en France a obligé les barons socialistes à s'unir avec les communistes pour les marginaliser, bien que plus forts au départ, et l'histoire lui a donné raison. Aujourd'hui le PSOE est face au même dilemme : Podemos lui propose une union de gouvernement et les barons refusent, surtout parce que l'union suppose d'accorder aux autonomies, le droit de décider elles-mêmes de leur indépendance. Le PSOE est donc fracturé avec... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 18:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2015

Podemos, Syrisa, l'Europe

  Podemos, Syrisa, l'Europe     Je tente de suivre les débats de Podemos grâce au site internet du groupe et grâce au journal Publico.   Pour Syrisa je ne connais pas le grec donc mon approche est soumise aux infos qui viennent d'ici ou là.   Pour le rapport à l'institution "Union Européenne", à ne pas confondre avec la CEE par exemple, pas besoin de voyager pour savoir qu'elle n'a qu'un but, corseter les peuples, au nom bien sûr des plus beaux idéaux internationalistes classiques : la paix, la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 mars 2015

Elections en Andalousie

L'Andalousie votait le 22 mars et le PSOE qui dirigeait la région avec l'aide la Gauche Unie (IU) conserve la région avec 47 élus. Le perdant est son allié IU qui conserve 5 élus mais en perd 7. Ces élus perdus ont été pris en partie par le nouveau mouvement Podemos qui arrive là pour la première fois avec 15 députés. Ce parti bénéficie de l'échec de la droite qui était en 2012 proche de la victoire mais qui se retrouve seulement avec 33 élus ayant perdu 17 postes. Pour Podemos c'est un succès d'autant plus que la dirigeante de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2015

La grande marche de Podemos

En France, une telle marche aurait été lancée par une longue liste de signataires pour afficher une union dynamique. En Espagne elle a été lancée seulement par Podemos mais dans la marche les discussions ont dû aller bon train sur l'actualité des autres partis et en particulier d'Izquierda Unida (IU). Mélenchon, présent, a pu aller des uns aux autres pour prendre la température, pour comprendre et sans la barrière de la langue, profiter de l'expérience. Aussi je présente cette marche en lien avec l'article de François Ralle Andreoli... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :