29 juillet 2019

Comment le PSOE veut piéger Podemos ?

J’ai donné sans le traduire un long article en espagnol sur la stratégie du PSOE pour piéger Podemos. 1 ) Le PSOE est en situation favorable car il marque des points pendant que Podemos en perd donc l’idée de piéger Podemos est possible. 2 ) Premier point : ne rien négocier pendant trois mois puis au dernier moment faire des propositions qui semblent d’autant plus positives qu’il a été impossible d’en étudier les répercussions. Bref jouer la carte de l’urgence. 3 ) Deuxième point : Utiliser la presse pour accroître la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 juillet 2019

Leçons d'un échec Sanchez-Iglesias

  Juan_Carlos_Monedero_Le_PSOE_veut_tuer_Podemos Cet article est en espagnol, il est long et je n'ai pas le temps de le traduire. Il est pourtant d'une très grande importance. Comment le PSOE va-t-il faire croire que l'échec des négociations vient de Podemos ? D'autant que l'allié de Podemos, IU en appelle, faute d'une alliance gouvernementale, à signer un contrat de gouvernement. Nous revivons le face à face de 1981 entre le PS et le PCF. JP D
Posté par Livre social à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 juillet 2019

Sánchez, Iglesias, le bras de fer.

A qui la faute ? L’Espagne commence à s’y habituer, tout le jeu politique consiste à faire porter l’échec dans la formation d’un gouvernement sur les épaules de l’autre. Donc le PSOE n’a pas de majorité mais tout n’est pas terminé. Retrouvailles en septembre. Il n’y a pas de majorité car du côté de Ciudadanos le cas catalan est crucial et Sanchez ne veut pas se couper de la Catalogne.  La dernière proposition du PSOE donnait une vice présidence sociale à Irene Montero, les ministères de la santé, des affaires sociales, du... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juillet 2019

Un accord PSOE-Podemos ?

Pendant les deux heures de son discours devant les députés, avant le vote pour l'investiture, Sanchez a consacré 2 minutes à Podemos, cependant à Podemos, on se prépare à entrer au gouvernement ! Une liste de ministres potentiels est disponible !  Irene Montero: pour un ministère social. Il faudrait un autre porte-parole des députés. Rafael Mayoral: pour un ministère du logement. Pablo Echenique: ancien secrétaire général passé au secrétariat à l’action gouvernement. Un ministre de la science ? Yolanda Díaz:... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 juillet 2019

Podemos face à Pedro Sánchez

En 2016 le PSOE semblait, comme le PS français en perte de vitesse. D’une part une déroute du PSOE aux élections autonomiques de septembre 2016 en Galice et a Pays Basque et de l’autre Rajoy qui semble éternel. Les dirigeants se sont divisés entre l’abstention ou l’opposition au dirigeant du PP qui était sans majorité. Finalement ils ont opté pour l’abstention (139 voix contre 96), et Rajoy est resté au pouvoir. Pedro Sánchez est écarté par les hiérarques du PSOE et le soutien parlementaire apporté par les élus du parti à Rajoy... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2019

C’est la fête à Podemos ?

Les autorités de Podemos se sont réunies et ont donné pouvoir à Pablo Iglesias pour entrer en négociation avec le PSOE afin de constituer un gouvernement. Comme chacun sait l’Espagne est le pays de la proportionnelle et je ne vais pas vous faire le tableau des négociations de couloir qui sont engagées. A Madrid Manuela Carmena est arrivée en tête mais avec le PSOE il lui manque un siège pour avoir la majorité, majorité qui revient à PP+Ciudadanos+Vox s’ils arrivent à se mettre d’accord d’ici le 15 juin ! Sinon la liste en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2019

Podemos comme LFI : l’échec porteur d'échecs

Il y a un mois, Unidad Podemos était tombé à 14,3% aux législatives. Vu, la victoire du PSOE, Unidad Podemos pensait se refaire une santé aux élections européennes qui lui avaient si bien réussi en 2014. Et le score est sans appel : 10% ! Un mauvais score qui se complète par la perte de toutes les villes gagnées en alliances en 2015 même si à Barcelone Ada Colau se défend bien puisqu’en fait c’est le parti de la gauche indépendantiste (ERC) qui passe juste devant elle, imposant pour la mairie une gestion commune. Podemos... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
30 mars 2019

Quand Podemos était pourri par le pouvoir

Comme toujours, les mouvements contestant le système subissent les mensonges les plus divers, des autorités. En Espagne Podemos a eu droit à l'attaque en règle et en particulier son dirigeant Pablo Iglesias. Aujourd'hui des révélations se font jour et les tribunaux conduisent l'enquête. D'où cet article du quotidien Publico. JPD   Jorge Otera sur Publico A moins d'un mois des élections générales, le gouvernement et les trois partis importants - PSOE, PP et Ciudadanos - ont choisi de faire profil bas- jusqu’à rester silencieux... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 février 2019

Espagne : un budget anti-austérité ?

Dans la foulée du gouvernement portugais, le PSOE espagnol tente de mettre en œuvre un budget social. Il y travaille depuis plusieurs mois mais va-t-il obtenir une majorité ? Pour ce faire il a besoin de l’appui des élus catalans qui en contrepartie en appellent à une justice clémente envers les prisonniers. Pour obtenir ce soutien Pablo Iglesias est allé jusqu’à rencontrer Oriol Junqueras en prison action au double effet vis à vis de Podemos et du reste de la classe politique. Si Podemos réussit à obtenir le... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2018

Podemos une histoire en panne

Quand Podemos est né aux Européennes de 2014 le succès de ce mouvement a été assimilé trop vite au succès d’une stratégie. L’Espagne était alors depuis la mort de Franco sous le régime du bipartisme avec seulement la Gauche Unie (Izquierda Unida) et les partis régionaux basques et catalans qui pouvaient jouer un rôle marginal. Comme partout en Europe le bipartisme arrivait en bout de course alors qu’on avait pu penser qu’il allait bloquer à jamais le système politique à partir du modèle des USA (je l’ai cru). Sur la base de... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :