Dans son numéro du 27 novembre sur 4 pages Marianne rend compte d’un sondage qui pointe d'abord l’écart entre la société en général et les jeunes, (18-30 ans), écart classique qui traverse toutes les époques. Quand Giscard a donné le droit de vote à 18 ans il était entendu que c’était un coup de pouce à la gauche car d’un coup, trois générations de plus, dont les sondages disaient l’engagement à gauche, allaient apporter leurs votes au PCF ou au PS. Donc que la jeunesse fasse bande à part comme l’indique le titre de l’enquête n’est pas étonnant, le tout étant de savoir qu’elle est sa part.

Je donne ICI le lien pour accéder au sondage sur le site de l’IFOP. On peut découvrir que l’enquête fait 72 pages et est donc beaucoup plus riche que le résumé de Marianne.

égalité homme femme

Pas de surprise 58% des hommes pensent que l'égalité homme-femme est satisfaisante alors que c'est seulement le cas de 33% des femmes. J'aimerias la quesiton : Pensez-vous que les femmes doivent rester à la maison s'occuper des enfants ?

Ce tableau évoque la question pour savoir si on trouve satisfaisante la lutte contre la délinquance.

lutte délinquance

Seulement 26 % sont satisfait. Bien sûr pour LREM c'est 38% et seulement 19% au RN. Ce qui est sûr globalement c'est que les jeunes ne sont ps satisfaits sur ce point, prfeuve que la question de la délinquance est une vraie question politique.

Il y a aussi des questions sur la laïcité.

1) 78% des Français pensent qu’il est justifié que les enseignants montrent à leurs élèves des dessins caricaturant ou se moquant des religions afin d’illustrer les formes de liberté d’expression et ils sont 67% chez les jeunes. Et surprise c’est 58% des jeunes vivant en agglomération parisienne alors que c’est 70% dans les communes rurales !

 31% des jeunes pensent que les règles édictées par sa religion sont plus importantes que la loi de la république. Chez les lycéens ce pourcentage monte à 73% alors que c’est 28% chez les étudiants !

Et autre surprise c’est chez ceux qui se définissent LFI que ce pourcentage monte à 39% quand il n’est que de 19% à EELV ! Bien sûr chez les musulmans il monte à 66%.

 Pour 75% des jeunes il faut respecter les religions afin de ne pas offenser les croyants.

Frédéric Dabi (sur Marianne c'est lui qui donne les interprétations) directeur général de l’IFOP interprète : «C’est une reprise de la thèse mélenchoniste comme quoi la laïcité serait aujourd’hui un faux nez de ceux qui veulent combattre l’islam. D’ailleurs si le leader de la France insoumise a plutôt perdu des points auprès de l’ensemble des Français, il en a plutôt gagné chez les jeunes.»

Frédéric Dabi fait un double contre-sens dans son interprétation : d’une part oui le FN utilise une fausse laïcité pour utiliser le racisme latent contre les arabes, et non Mélenchon ne lutte plus contre le FN en reprenant le thème de l’islamophobie qui au contraire fait le jeu du FN, car il déplace la réflexion qui doit rester sur la question : qu’est ce que la laïcité ?

Mais le sondage porte plus sur la guerre des sexes et sur cette surprise : 22% ne se reconnaissent pas dans les deux catégories de genre hommes/femmes. J-P Damaggio

P.S. Un sondage n'est qu'un outil parmi d'autres pour approcher la réalité. Et il donne souvent lieu à des interprétations contradictoires.