La candidate Pinel l'a promis pendant la campagne électorale.

Et ça va se faire. La page de 1972 du PRG est tournée.

Voici la présentation du Parisien et ensuite le programme des journées préparant l'unification. JPD

 Le Parti radical de gauche et les valoisiens de centre droit sont en passe de retrouver leur unité.

Le plus vieux parti de France, le Parti radical, né en 1901, pourrait renaître de ses cendres, plus de quarante ans après sa scission, en 1972.

 D'un côté de l'échiquier politique, le Mouvement des radicaux de gauche (devenu en 1998 le PRG), adepte à l'origine de l'union de la gauche, était devenu un « compagnon de route » du PS. De l'autre, le Parti radical valoisien, opposé au Programme commun signé avec les socialistes et les communistes, s'est inscrit au centre droit. Il est aujourd'hui l'une des composantes de l'UDI. « La réunion de ces partis, nous y travaillons. C'est un vieux rêve et c'est la première fois que nous nous en approchons de si près », se réjouit Olivier Falorni, député non inscrit de Charente- Maritime. En 2007 déjà, après « l'ouverture » souhaitée par Nicolas Sarkozy, un tel rapprochement avait été évoqué par Jean-Michel Baylet (PRG) et Jean-Louis Borloo (valoisien). La tentative fit long feu.

 

Menace sur le groupe les Constructifs à l'Assemblée

La première étape de ce rapprochement se fera dans le cadre d'une université d'été commune -- les Journées d'été du radicalisme et des progressistes -- les 16 et 17 septembre, à Montpellier (Hérault). La réunification sera ensuite officialisée lors d'un congrès en décembre, avec l'élection de deux coprésidents, Laurent Hénart (le maire valoisien de Nancy) et Sylvia Pinel (députée PRG du Tarn-et-Garonne et ministre du Logement sous Hollande).

 « C'est le moment de nous rassembler, assure Yves Jégo, député valoisien de Seine-et-Marne et membre du groupe les Constructifs à l'Assemblée. Il y a une fenêtre de tir depuis qu'Emmanuel Macron a fait éclater le clivage droite-gauche. » Quelle sera la base idéologique ? « Ce parti réunira les enfants de Clemenceau et d'Hugo », s'enflamme Olivier Falorni. Traduction : une laïcité forte et le renforcement de la construction européenne sont les deux piliers du mouvement. « Ce sont des valeurs d'avenir, notamment au regard du terrorisme d'inspiration religieuse que nous subissons aujourd'hui. Le terreau idéologique du futur parti radical est totalement en phase avec notre époque », se plaît à souligner Yves Jégo.

 Cette fusion risque cependant d'avoir des effets collatéraux : l'explosion à l'Assemblée nationale du groupe les Constructifs, constitué de députés LR (20 environ) mais aussi de radicaux et d'UDI (une quinzaine).

Le Parisien

Les Journées d’été du Radicalisme et des Progressistes

Les 16 et 17 Septembre 2017 – Corum de Montpellier

PROGRAMME 

Samedi 16 septembre

8h00 Ouverture de l’Accueil des militants (Entée Niveau 1 Joffre A)

9h30/11h30 Réunions des ateliers :

« Décentralisation et institutions » co-animé par Claudette Brunet-Lechenault (PRG) et David Valence (PR) avec la participation d’Anne-Sophie Condamine (UDE) (Salle Joffre CD)

« Libertés publiques et individuelles » co-animé par Arlette Fructus (PR) et Frédéric Naud (PRG), avec la participation de Christophe Cavard (UDE) (Auditorium Pasteur)

11h30 / 13h00 « Progrès économique, social et environnemental » co-animé par Bernard Castagnède (PRG) et Bertrand Pancher (PR) avec la participation de Christophe Madrolle (UDE) (Auditorium Pasteur)

13h00 Cocktail déjeunatoire (Salle Joffre 1)

15h00 Débat de politique générale en plénière co-présidé par Nathalie Delattre (PR) et Guillaume Lacroix (PRG) (Auditorium Pasteur)

18h30 / 19h30 Réunions statutaires :

-Présidents de fédérations co-présidée par Sylvia Pinel et Laurent Hénart (Auditorium Pasteur)

-Pôle Radical et Ecologiste (Salle Sully 2) /- Ecologie Radicale (Salle Rondelet 1) 

-Jeunes Radicaux de Gauche (Salle Joffre CD) / - Nouvelle Génération – Jeunes Radicaux (Salle Barthez 2)

-Femmes Radicales (Salle Sully 1) / - Vivent les Femmes (Salle Barthez 1)

19h30 Apéritif (Salle Joffre 1)

Soirée libre

Dimanche 17 septembre

Matinée dans l’Auditorium Pasteur

09h00 Synthèses des ateliers

10h30 Interventions politiques

Clôture par Laurent Hénart et Sylvia Pinel

13h00 Fin des travaux