curcuma-alismatifolia-massif

Tous les deux ans Saint-Nicolas de la Grave reçoit la Salicaire. Une fois au printemps, une fois à l’automne. Avec l’été indien que nous connaissons les couleurs étaient plus que jamais au rendez-vous.

Les plantes qui sont au rendez-vous viennent de pépiniéristes d’un peu partout, Tarn, Lot et Garonne, et bien sûr Tarn-et-Garonne.

Les variétés, et dans les variétés les diverses variétés, donnent le tournis. Je pense au camélia car j’en ai planté un en pleine terre mais ce n’est pas la joie. Je n’ai pas un terre géniale mais à accuser la terre c’est bien facile, en fait il faut étudier chaque cas. Pour les iris c’est plutôt simple : ils poussent de toute façon. J’ai tendance à penser que c’est pareil pour la lavande. Pour le magnolia ou le camélia c’est autre chose. Et avec les citronniers je n’ai jamais réussi à m’en sortir !

Pour aujourd’hui je retiens cette découverte : le curcuma.

Sur la photo il est en massif mais j'apprends qu'en fait il ne résiste pas au froids doncil est le plus souvent une plante d'intérieur. J-P Damaggio