Il se trouve que hier en milieu d'après-midi je suis passé au stand des gilets jaunes de Castelsarrasin. J'ai croisé un vieux monsieur tranquille qui avait une proposition de banderole pour ceux qui iraient à Paris :

Retraité - Oui / Maltraité - Non.

Telle est la créativité populaire. Le petit article de La Dépêche ne reflète pas la réalité. A suivre.J-P D.

P.S. J'en profite pour indiquer que quand Eric Drouet en appelle à prendre l'Elysée je ne suis pas d'accord. « Vous arrivez devant, et vous faites quoi  ? », lui demande Bruce Toussaint. «  Eh bien, on rentre dedans (…) les gens veulent y aller pour être écoutés  », a assuré le Gilet jaune."

Publié le 06/12/2018 à 12:07, Mis à jour le 06/12/2018 à 12:51

Soupçonnés de vouloir commettre des dégradations, deux Gilets jaunes de Castelsarrasin interpellés

Soupçonnés d'avoir commis des dégradations dans la zone de Barrouet à Castelsarrasin (Tarn-et-Faronne), deux hommes âgés d'environ 30 à 45 ans, appartenant au mouvement des Gilets jaunes ont été placés en garde à vue au commissariat de Castelsarrasin. Le premier de ces Gilets jaunes a été interpellé au giratoire de l'Artel, mercredi en fin d'après-midi, le second ce matin tôt à son domicile. Pour l'heure, la police n'a pas souhaité communiquer sur cette affaire sensible.

Ils bloquaient la circulation

De son côté, l'une des porte-paroles des Gilets jaunes de Castelsarrasin se disait écoeurée par ces interpellations. "Ils n'ont commis, garantit Marie-Charlène, aucune menace, outrage ou dégradation. C'est vrai, ce mercredi, un petit groupe qui n'appartient pas à ceux en place au giratoire de l'autoroute, sont venus pour bloquer la circulation près du Mc Donalds de Castelsarrasin. Nous sommes intervenus pour qu'ils cessent le blocage". Selon nos informations, ces interpellations n'auraient rien à voir avec cet incident.

Joint au téléphone, le procureur de la République, Laurent Czernik confirme que ces deux arrestations sont liées à une information selon laquelle ces deux hommes "préparaient une opération en vue de commettre des dégradations".