Charles Saunier La Plume

 

Né(e) à : Paris , le 07/02/1865

Mort(e) à : Lozère-sur-Yvette , le 21/01/1941

Bio reprise du site de babelio (en cliquant sur le nom)

Charles Saunier est un homme de lettres et bibliothécaire.

Il était également historien d'art, critique d'art, collectionneur.

Il commence au début des années 1890 une carrière littéraire dans les milieux symbolistes. En 1892, il compose un "drame féérique en quatre tableaux", "Les Dons funestes" (1892), et s'adonne parallèlement à la critique d'art dans des revues telles que "La Revue indépendante" (dès 1892), "La Plume" (dès 1893) ou "L'Ermitage" (dès 1895). 

En 1894, il publie son premier ouvrage d'historien d'art, consacré à un médailleur révolutionnaire : "Augustin Dupré, orfèvre, médailleur et graveur général des monnaies".

Son intérêt pour la constitution des collections nationales trouvera un prolongement à partir de 1908 dans son action au sein de la Commission des Musées de Province pour laquelle il effectuera une centaine de voyages. Le "David" de 1904 renoue pour sa part avec l'exercice biographique, jouant sur l'accumulation de détails. 

Ses études sur l'art du XVIIIe siècle concernent la peinture avec une contribution à l'ouvrage collectif dirigé par Louis Dimier, "Les Peintres français du XVIIIe siècle" (1929). L'étude des années liminaires du XIXe siècle se prolonge dans une "Anthologie de l'art français" élaborée pour les éditions Larousse, et publiée en 2 volumes, en 1911 et 1923.

Il consacre de nombreux articles aux arts graphiques, avant de livrer deux titres majeurs sur ce domaine dans l'Entre-deux-guerres : "Les décorateurs du livre" en 1922 et en 1931, une vaste monographie consacrée à Auguste Lepère, son dernier ouvrage. 

Il est l'un des principaux collaborateurs du "Larousse mensuel illustré", de 1907 à 1931. Bibliothécaire au Sous-secrétariat des Postes et des Télégraphes (1912), il est chef de bureau à la direction de la Caisse nationale d'épargne (1923).