02 juin 2017

Machado vu par Cassou

Revue Europe 15 octobre 1936 Sur un poète espagnol Jean Cassou  Impossible en ce moment, de parler d'autre chose que de choses espagnoles, fût-ce de celles qui ne semblent directement trait aux événements : mais tout ce qui est espagnol est engagé dans ceux-ci. Impossible de ne pas répéter la plainte de mon compagnon Jean-Richard Bloch : Espagne! Espagne! Donc, tandis qu'en sourdine notre angoisse ne cesse de prendre part au grand drame populaire qui se joue là-bas et où notre sort se joue, j'entretiendrai aujourd'hui les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 juin 2017

Jean Cassou et le génie de 48 en 1938

Je suis né à la vie et à la politique, à 17 ans, en étudiant la Révolution de 1848 et sa conclusion énormément brutale une nuit de décembre 1851. En découvrant ce texte de Jean Cassou dans la revue Europe, je pensais n'y lire que des références déjà bien connues. Or, surprise, il n'en a rien été. D'abord la surprise d'une ironie mordante puis celle de références de débordent l'événement lui-même comme celle à Flora Tristan morte juste avant la Révolution qu'elle avait tellement appelée par son action. Surprise par le lien entre les... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 mai 2017

Jean Cassou au Congrès de 1935

Jean Cassou intervient au tout début du Congrès des écrivains de Paris en juin 1935. Vous trouverez sur ce blog son texte pour 1937. Dans celui-ci une phrase qui peut en étonner plus d'un : "l'art pour l'art est une formule vide de sens." Or l'art pour l'art est la bête noire de la grande majorité du public présent au Congrès. Cette intervention est brève et témoigne sans doute du combat qui sera celui de toute la vie de Jean Cassou. J-P Damaggio   21 juin 1935 soir Jean Cassou, Tradition et invention  On prétend... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2017

Jean Cassou, 1937, l'Espagne

15 novembre 1937 Revue Europe LA VIE DU MOIS POUR OU CONTRE   Les démocraties ont choisi : elles sont pour Franco. Et toutes les argumentations qui prétendent refuser le dilemme et montrer qu'il y a du pour et du contre, ou qu'il n'y a lieu de n'être ni pour ni contre, ne font que camoufler cette réalité profonde, cette réalité secrète et honteuse : que l'opinion des pays démocratiques, France et Angleterre, a choisi et qu'entre Franco et le peuple espagnol elle s'est décidée pour Franco. La réflexion, l'hésitation, la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 mai 2017

De Musil à Cassou en 1935 (suite 2)

Dans un épisode précédent nous avons découvert comment deux jeunes sont devenus des amis, le Bigourdan (O) décidant d'accueillir l'Autrichien (K). Ce dernier a accepté la proposition avec joie car son seul souci était de pouvoir se rapprocher de la frontière espagnole en prévision de l'invasion de la France par l'Allemagne. Crainte très peu partagée par l'ami Français.  O. — Tout de même comme en 1914, la France est prête à riposter à une agression allemande ! K. — Tu ne connais pas l'Allemagne d'Hitler. Tu ne peux même pas... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 mai 2017

Ouverture du Congrès de Valence 1937

Le 4 juillet 1937 débute le congrès des écrivains et le quotidien dirigé par Aragon annonce en une la présence d'Azana. Mais ce dernier ne prendra pas la parole. Voici l'article . J-P Damaggio Ce Soir Lundi 5 juillet 1937  Le Congrès des Ecrivains s'est ouvert à Valence Le Président Azana y prend part Ce matin s'est ouvert à Valence le deuxième congrès international des écrivains. Le président Azana, écrivain lui-même, en venant saluer cette réunion extraordinaire d'homme qui sont l'honneur de tous les pays du monde, en... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 mai 2017

Découvrir Gustav Regler

Quand, dans vingt ans, on me demandera ce que je faisais le 7 mai 2017, je répondrai que je découvrai Gustav Regler. En juin 1937 il était dans un voiture à côté de Huesca. Une explosion. Les deux autres personnes qui étaient dans la voiture meurent. Lui survit difficilement. Mais bon, il y aurait tant à dire. J-P Damaggio 25 juin 1935 au soir, au Congrès des écrivains de Paris l'intervention de Gustav Regler Nous nous sommes éveillés après une défaite. Nous pensions être les prophètes des cités et nous étions les prophètes... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mai 2017

Bertolt Brecht au Congrès de 1935

Voici le texte de Brecht au Congrès des écrivains de 1935 à Paris, congrès qui sera donc suivi de celui d'Espagne en 1937. De 1935 à 1937 Brecht évoluera beaucoup dans son propos. J-P Damaggio   Bertolt Brecht Camarades, Sans prétendre apporter beaucoup de nouveauté, j'aimerais dire quelque chose sur la lutte contre ces forces qui s'apprêtent, aujourd'hui, à étouffer la culture occidentale dans le sang et l'ordure ou les restes de culture que nous a laissés un siècle d'exploitation. Je voudrais attirer votre attention sur un... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 10:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mai 2017

Salvemini au Congrès de 1935

Depuis plusieurs mois je me passionne pour le Congrès des écrivains de 1937 à Valence, Madrid, Barcelone, Paris. C'était le deuxième. Avec le livre ci-contre j'ai pu aller voir les interventions du premier congrès à Paris en 1935. Je retiens l'intervention de Salvemini traitée "d'écœurante" par un autre Italien, Ambrosio Donini. Salvemini est un pilier du groupe Justice et Liberté que j'ai évoqué dans une brochure disponible sur ce blog au sujet de l'assassinat en 1937 des frères Rosselli en France même. Les frères Rosselli,... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 avril 2017

Machado à Valence en 1937

Comme une mélodie que vous ne pouvez chasser de votre esprit, le congrès des écrivains de Valence (rien à voir avec celui de 1935 à Paris, quand au suivant prévu à Mexico il a été éliiné par les soviétiques), plus je m'y enfonce et plus je me passionne. Aujourd'hui la parole à Antonion Machado souvent cité pour une de ses phrases et si peu lu en France. Je donne cette citation de son long discours en vous incitant à aller le lire. "Personne ne vaut plus que personne », dit un adage castillan. Que voilà une expression parfaite de la... [Lire la suite]
Posté par Livre social à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :