Le blog de France 3 relaie un communiqué de Christian Astruc dont j'attends la lecture dans notre presse locale. Le groupe des Indépendants est devenu "Mobilisés pour le TetG" avec des transfuges du groupe Les Républicains. Ainsi, après Baylet c'est Barèges qui est écartée du pouvoir sur le Conseil départemental, Barèges qui pensait le conquérir avec... l'aide de J-M Baylet. Le président du Conseil départemental va avoir le oreilles qui sifflent car les ténors des moyens de communication vont faire circuler tous les bruits possibles sur son incompétence.J-P Damaggio

 

 

C'est le vote d'une décision modificative lors de la session du Conseil départemental du lundi 30 novembre qui a décidé son président Christian Astruc. Elle n'a été adoptée que par 14 voix contre 13. Du coup, la majorité qui l'avait porté au pouvoir au mois d'avril, mettant la candidate PRG présentée par Jean-Michel Baylet en minorité, ne lui a plus semblé qu'un lointain souvenir.

Il y a désormais, écrit Christian Astruc dans un communiqué, "nécessité (...) à recomposer une nouvelle majorité, plus homogène, plus solidaire et surtout plus en phase avec les équilibres et les besoins du Département."

Le maire de Montauban Brigitte Barèges (Les Républicains) qui avait permis l'élection de Christian Astruc  grâce aux voix de la droite en avril dernier pour mettre fin au règne du PRG Jean-Michel Baylet, ne fait pas partie de ce nouveau groupe. Elle reste dans le groupe des non inscrits.

Le nouveau groupe "Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne" sollicité par Christian Astruc, comprend quinze conseillers départementaux. Ils ont décidé, selon le communiqué, "de donner l'élan et la stabilité nécessaire à notre département et lui permettre de s'inscrire dans la durée".

"Mobilisés pour le Tarn-et-Garonne, présidé par Pierre Mardegan,  est composé des Conseillers départementaux suivants : Christian Astruc, Maryse Baulu, Jérôme Beq, Jean-Claude Bertelli, Jean-Philippe Bésiers, Véronique Cabos, Véronique Colombié,  Francine Debiais, Gérard Hébrard, Jean-Michel Henryot, Marie-José Mauriège, Véronique Riols, Frédérique Turella-Bayol, Léopold Viguié.