« Combien seront-ils le 17 novembre sur les routes, pour bloquer le département ? L’extrême droite et dans sa jupe, une partie de l’extrême gauche se prennent à rêver au plan national d’une opération à la chilienne, quand les camionneurs avaient bloqué le pays. En France, à priori rien de comparable. Mais ce mode d’action pue, et réduit le débat à un règlement de comptes.

Pourquoi le gazole augmente-t-il ?

Les marchés en sont les premiers responsables : 50 dollars le baril il y a quelques mois, 73 aujourd’hui ; soit une hausse de 46%. On le sait, les marchés n’aiment pas les tensions internationales et ils en profitent. On a déjà vu ça par le passé, il y a deux ans à peine.»

 Je suis surpris par les crispations ici ou là au sujet du 17 novembre.

Je prends comme exemple le texte ci-dessus. « A priori rien de comparable…. Mais»

Le Chili à la rescousse ! Or vous avez entendu les camionneurs se manifester ? Qu’importe ! De toute façon la puissance des camionneurs est-ce la faute des simples citoyens ? Ou celle de politiques qui nous font la morale d’une main et tue le ferroviaire de l’autre !

Courageux le gouvernement ? Avec de faux chiffres à l’appui car que pèse une hausse de 46% sur une part minime du prix du carburant !

Combien l’Etat récupère avec les taxes sur les carburants ? 31 milliards d’euros pour faire des cadeaux aux grands princes !

Oui mais voilà, c’est pas la bonne lutte ! Ce n’est pas le bon peuple ! Tous des poujadistes ai-je lu quelque part ! Une vieille histoire : quand le peuple ne va pas bien il suffit de changer de peuple !

Barrer les routes ? Mais que reste-t-il pour se faire entendre ? Les millions d’opposants à la loi travail en savent quelque chose ! Les cheminots aussi !

 Ne faisons pas du 17 novembre plus qu’il ne signifie et surtout n’en faisons pas un mouvement anti-écolo, comme y insistent les réactions écolos. Pour avoir des éléments sur le Tarn-et-Garonne : ICI

J-P Damaggio

P.S. Au même moment l'Etat supprime la ligne TER Limoges-Angoulême : ICI