injustice 3

révolte 2

En cet instant je ne sais ce qui s’est passé ailleurs. Mais le mouvement étant national je suis sûr que comme en Tarn-et-Garonne la mobilisation aura repris alors que tous les indicateurs gouvernementaux parlent d’un affaiblissement.

Ce matin la mobilisation de Valence d’Agen est allé au-delà des espérances des organisateurs. Une manifestation à travers les rues de la ville a réuni environ 150 personnes. A quand remonte dans les rues de la ville un tel rassemblement ?

Observons que comme les autres actions de la journée, elle avait été annoncée à l’avance permettant à chacun de prendre ses dispositions.

Comme c’était une marche blanche elle était silencieuse avec cependant la Marseillaise plusieurs fois entonnée et de belle manière.

En passant devant la maison de Jean-Michel Baylet une dame à la fenêtre du premier étage filmait le défilé. Elle a ouvert la fenêtre pour répondre aux salutations des manifestants.

Comme à Montauban la règle a été claire : manifestation pacifique.

start up

Vendredi le groupe de Valence annonce une réunion publique (nous y reviendrons).

A Montauban la manifestation a suivi un tracé traditionnel avec passage sur la Place Nationale et grande marche jusqu’au rond-point d’Aussonne.

Une manifestation pas aussi nombreuse que l’historique du 24 novembre mais importante cependant avec un dynamisme plus fort dans les slogans. « Macron t’es foutu le peuple est dans la rue » « Le pouvoir au peuple » et les inévitables « Macron démission ».

Une banderole imposante et résumant bien le combat des gilets jaunes contre l’injustice.

A ces actes annoncés il faut ajouter un blocage à Castelsarrasin.

On peut sans nul doute compter environ 1500 manifestants sur le Tarn-et-Garonne. JP Damaggio