pétronille cantecor

Miss_Cantecor_et_les_chapeaux

Voici une étude qui a un peu plus de vingt ans.

A la recopier aujourd’hui j’ai juste un regret : que rien ne soit venu la compléter.

Pour une part, je n’en suis pas étonné. Le monde ouvrier (et encore plus avec des ouvrières) n’est de l’ordre du patrimoine que sous les lumières des patrons !

Je ne sous-estime pas les mérites des fabricants (il suffit pour ça de lire mon travail sur la GUIMA) mais qui connaît Antoine Borel ?

Je l’avoue, j’avais oublié l’essentiel de ce travail que je n’ai repris dans mes portraits du Caussadais que sous l’angle du mariage de la fille de Pétronille, et je suis bien content de pouvoir le mettre à disposition des rares curieux de cette question. J-P Damaggio