Aujourd'hui, à l'initiative de l'associaiotn Lire sous Ojive que je remercie, j'ai présenté des fragments de Momméja que vous pouvez retrouver dans la pièce jointe.

A la fin de la belle exposition sur Armand Viré qui se tient jusqu'à dimanche dans la ville, où Jules Momméja est évoqué, c'était une juste suite.

Une incitation à chercher davantage.

Je peux d'ailleurs préciser que j'ai compris qu'il faut lire Joseph Dechelette à la place de Descheletti.

Jean-Paul Damaggio

Jules_Momm_ja_et_moissac