Macri avait promis un débat à l’assemblée. Les féministes n’y croyaient pas. Le débat a eu lieu, un débat marathon, 22 h sans interruption, mais là encore les féministes ne croyaient pas en un résultat positif. Il faut reconnaître que leur victoire s’est jouée sur un fil, à quatre votes ! Et au dernier moment !

C’est enfin un droit à l’IVG légal, sûr et gratuit qui a été retenu suite à la campagne sans précédent des organisations féministes.

Après le petit voisin, l’Uruguay, voici donc que dans l’historique Argentine catholique, une barrière tombe. Peut-on espérer un effet domino ? Ce qui n'avait pas été possible sous la gauche l'est devenu sous la droite !

Inutile de dire que dans les rues des milliers de personnes, surtout des femmes, fête encore en ce moment, cet événement historique. J-P. Damaggio