La_vie_de_Cladel_par_sa_fille_Judith (extrait)

 

esther cladel

En 1905, toujours chez Lemerre, Judith Cladel rend hommage à son père par un livre conséquent, son deuxième livre. Auparavant elle a publié un livre sur Rodin dont elle fut la secrétaire. Elle a 32 ans.

J’ai retenu l'extrait du récit qui évoque la période autour de 1876 quand Cladel est emprisonné un mois. Sa fille a trois ans mais elle se souvient des visites à Saint-Pélagie où on lui faisait croire que son père était chez un imprimeur pour corriger des épreuves. Il fallait ce mensonge pour que la mère de Cladel ne soit pas secouée par le sort de son fils, donc la fille fut logée à la même enseigne par crainte qu’elle ne trahisse le secret. De Sarah Bernhardt à Elisée Reclus en passant par Zola, les sept pages tracent le portrait de ce moment émouvant. J-P Damaggio