liste baylet

la_liste_Baylet

Les journalistes de France 3 l'avaient annoncé voici longtemps : Baylet revient à Valence (voir lien, article de La Dépêche). En 2001 il avait laissé le poste pour cause de cumul de mandat et de toute façon avec la présidence de l'intercommunalité (qui n'entre pas dans le cumul de mandat) il contrôlait la situation. Ensuite la loi obligeait tout membre d'intercommunalité à être élu municipal sur le territoire et voici comment il est devenu élu à Montjoie. Cette année il repart donc au combat car cette élection municipale va commander trois élections majeures pour lui :

- le choix des présidents d'intercommunalité 

- les prochaines élections départementales

- la prochaine élection sénatoriale.

En 2014 il s'est laissé surprendre se pensant sans doute inamovible. Il a négligé qu'il soutenait un gouvernement Hollande totalement impopulaire. Et les échecs d'alors aux municipales, suivant l'effet domino, l'écartèrent des autres fonctions.

En 2020 il repart au combat et les élections dans les moindres communes sont observés à la loupe. Des amis à lui qui avaient abandonné en 2014 sont invités à repartir à l'assaut des mairies.

Bref il propose pour Valence "une campagne que le président de la communauté de communes des Deux Rives souhaite «républicaine et apaisée». Amusant non ? Si sa liste pouvait être la seule comme en 2014, c'est sûr la campagne serait apaisée... mais bien peu républicaine ! J-P Damaggio

P.S. La petite-fille Victoria Baylket est sur la liste. Elle s'était exprimé au moment de l'enterrement de sa grand-mère : "Enfin, sa petite-fille Victoria a su avec émotion rappeler les enseignements si riches qu'elle savait faire partager «de Rostropovitch à Catinou et Jacouti, en passant par les chansons pieds-noirs. C'est cette ouverture aux autres que nous promettons de perpétuer." Va-t-elle reprendre la flambeau ?